En Suisse, certaines stations de ski souffrent aussi du manque de neige

Plusieurs stations de basse et moyenne montagne en Suisse subissent, comme en France, un manque de neige dû aux récentes pluies et aux températures printanières.

Les températures printanières et la pluie de ces derniers jours ne touchent pas seulement les stations françaises. En Suisse, plusieurs domaines skiables de basse et moyenne altitude subissent aussi les conséquences de la météo actuelle et souffrent d'un manque de neige.

Selon MétéoSuisse, l'équivalent helvétique de Météo-France, il faut dépasser 1 300, voire 1 800 mètres selon les régions, pour trouver trace de l'or blanc. Au bas de certaines stations, comme au Schwägalp (1 348 m), Montana (1 590 m) et au Grimentz (1 512 m), l'absence de neige était totale.

Le niveau de neige atteignait, lundi matin, 7 centimètres à Zermatt (1 638 m), 12 cm à Arosa (1 878 m) et 22 cm à Fionnay (1 500 m).

Des stations partiellement ouvertes

En Suisse aussi, certaines stations ont décidé d'ouvrir partiellement leur domaine. La station de Leysin, dans le canton de Vaud, n'a ouvert que six pistes sur 23. "A cette température, ce n'est pas possible (d'utiliser les canons à neige). On a quand même besoin d'une température minimale pour produire de la neige. A une température limite, on n'utilise pas les canons parce que ça demande beaucoup d'énergie pour rien", explique le directeur de la station, Armon Cantieni au micro de la RTS.

"On est positifs. Avec la neige que l'on a produit, on peut quand même descendre jusqu'au village. Les clients sont là, même s'il y a un petit peu moins de neige que les années précédentes. Ca dépend de la météo. La saison a commencé il y a quelques jours, alors on espère que mi-janvier, au plus tard, on pourra exploiter normalement (la station)", poursuit-il.

Comme en France, la fin d'année en Suisse pourrait être marquée par le retour des températures printanières. "Cette fin de mois de décembre est particulièrement douce, avec des températures entre 5 et 7 °C au-dessus de la norme", indique MétéoSuisse. Il faudrait attendre début janvier pour observer une nouvelle vague de froid.

De la neige en haute altitude

Dans un pays qui compte 48 sommets de plus de 4 000 mètres, les stations de haute montagne sont nombreuses. Et pour celles-ci, la vague de redoux de ces derniers jours a eu moins de conséquences : "Si la neige est quasiment absente en dessous de 1 500 m d’altitude environ, les hauteurs mesurées ce lundi matin vont de 25 à environ 40 cm aux altitudes situées entre 1 500 et 2 000 m."

"A titre d’exemple, on relève ce matin 104 cm au Grand Cor (2 600 m) près de la Dent de Morcles, 124 cm à l’Ecreuleuse (2 200 m), près des Marécottes, ou 102 cm aux Fontanesses (2 800 m), près d’Arolla", selon MétéoSuisse.