• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Gilets jaunes. Dépôts de carburant, péages, plusieurs actions menées ce mercredi en Isère, Savoie et Haute-Savoie

Depuis plusieurs jours, des opérations "péage gratuit" sont organisées au niveau de la barrière de péage d'Annecy-nord. / © Marion Feutry - France 3 Alpes.
Depuis plusieurs jours, des opérations "péage gratuit" sont organisées au niveau de la barrière de péage d'Annecy-nord. / © Marion Feutry - France 3 Alpes.

Pour la 5e journée consécutive, les gilets jaunes manifestent. Beaucoup moins d'actions ce mercredi 21 novembre mais toujours plusieurs blocages ou tentatives en Isère, Savoie et Haute-Savoie.

Par Yann Gonon

C'est un fait, la mobilisation des gilets jaunes est très largement retombée dans tout le pays. Ce mercredi 21 novembre 2018, plusieurs actions ont tout de même été enregistrées en Isère, Savoie et Haute-Savoie.

Finies les opérations escargots sur la rocade de Grenoble, plus de péage gratuit à Voreppe ou à Crolles comme ces derniers jours, les gilets jaunes semblaient avoir stoppé leurs actions ce mercredi matin sur l'agglomération grenobloise.

Ailleurs en Isère, le rond-point du Totem à Saint-Quentin-Fallavier restait une "place forte" tenue par les gilets jaunes. Les gendarmes sont intervenus en milieu de matinée et les ont évacués.

En Savoie et Haute-Savoie, quelques actions sporadiques restaient signalées ce matin.


En Savoie


Peu avant 7 heures, des gilets jaunes ont tenté de bloquer le dépôt de carburant d'Albens. Certains n'ont d'ailleurs pas hésité à se coucher sur la chaussée pour empêcher les camions citernes d'entrer et de sortir.
 

En Savoie toujours, plusieurs opérations "péages gratuits" ont été organisées selon la Préfecture aux barrières de péage de Chambéry Nord, Saint-Hélène-sur-Isère et Montmélian.


En Haute-Savoie



Selon la radio Autoroute Info, des actions des gilets jaunes étaient toujours signalées en fin de matinée sur plusieurs sorties ou barrières de péages, à Rumilly, à Annecy ou encore à Scionzier.

Mais c'est surtout sur la RN 205, en direction de Chamonix et de l'Italie, que subsiste ce mercredi le principal "point noir". Un barrage filtrant est toujours installé au pied du viaduc des Egratz. Les camions étrangers, qui souhaitent emprunter le tunnel du Mont-Blanc, sont particulièrement impactés. Ils sont stockés sur l'aire de régulation de Passy.
 

Ce mercredi, Bison futé recommande aux poids-lourds qui se dirigent vers l'Italie d'emprunter un itinéraire de délestage via le Tunnel du Fréjus.


Pour suivre l'état du trafic, qui peut-être impacté par les manifestations des gilets jaunes, c'est ici.
 

 

Sur le même sujet

Lionel Beffre, Préfet de l'Isère.

Les + Lus