Avalanche mortelle en Haute-Savoie : une sixième victime a été retrouvée morte ce lundi

Une sixième personne a été retrouvée morte, ce lundi 10 avril, dans l'avalanche survenue au glacier d'Armancette, sur la commune des Contamines-Montjoie (Haute-Savoie), ce dimanche.

Une sixième victime de l'avalanche survenue ce dimanche sur le glacier d'Armancette (Haute-Savoie) a été retrouvée morte ce lundi 10 avril, informe le parquet de Bonneville. Il s'agit d'un homme.

La procureure de Bonneville, Karline Bouisset, a indiqué que toutes les personnes portées disparues ont été retrouvées. Ce dimanche en fin de matinée, une quinzaine de personnes, réparties en trois groupes, ont été emportées par une avalanche "d'ampleur exceptionnelle" sous les Dômes de Miage, sur la commune des Contamines-Montjoie. Chaque groupe était encadré par un ou deux guides de haute montagne.

Quatre personnes avaient rapidement été retrouvées décédées. Huit autres en sont sorties indemnes et un individu a été blessé, sans que ses jours ne soient en danger. Le corps d'une cinquième personne, une femme âgée de 39 ans, avait été retrouvé en fin de journée ce dimanche.

Le profil des victimes

Deux guides de haute montagne de la compagnie de Saint-Gervais, nés en 1974 et 1984, sont décédés dans cette avalanche.

Quatre clients figurent aussi parmi les victimes : une femme originaire du Beaufortain née en 1999, un couple de quadragénaires originaires de la banlieue de Lyon et un homme né en 1998 et originaire de Lille.

La personne légèrement blessée était également un client. Elle a été prise en charge au centre hospitalier de Sallanches.

Une enquête ouverte

Le dispositif de recherche avait été réduit, en fin de journée dimanche, à cause du risque de sur-avalanche. Des moyens numériques, dont des "life seeker" et des drones, ont été déployés sur place. Les recherches se sont poursuivies ce lundi matin.

Le préfet de la Haute-Savoie, qui supervise les opérations depuis hier, est attendu sur place dans la journée pour venir à la rencontre des secouristes.

Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes exactes de la mort. Elle a été confiée à la brigade de recherches de Chamonix. Des autopsies ont été ordonnées et seront réalisées par l’institut médico-légal de Grenoble à compter de mercredi.

"De nombreuses auditions et investigations sont en cours. L’IRCGN est sur place pour effectuer une modélisation de l’avalanche. Un expert en avalanches a été sollicité par le procureur de la République pour réaliser une expertise", indique le parquet de Bonneville ce lundi.

Une avalanche rare

"C’est un accident qui n’est pas inédit mais qui est tout de même exceptionnel dans son ampleur et dans le nombre de victimes. Une avalanche comme celle-ci arrive une fois tous les dix ans", explique-t-on du côté de la commanderie du PGHM de Chamonix.

"C'est une avalanche d’une ampleur exceptionnelle"ajoute Stéphane Bornet, le directeur de l'Anena (Associations Nationale Études Neige et Avalanches), qui qualifie cette coulée de "monstrueuse". Celle-ci a été estimée à 1 600 mètres de longueur et 500 mètres de largeur.

Au total, elle pourrait avoir emporté une quinzaine de personnes. Hier, huit ont été retrouvés indemnes, une personne a été blessée sans que ses jours ne soient en danger, et cinq personnes sont mortes.

L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité