Environnement : la vallée de l'Arve et le Nord-Isère en vigilance orange pollution, le bassin Lémanique en jaune

Publié le

Le Nord-Isère a été placé en vigilance orange pollution, ce mardi 25 janvier, par la préfecture. La qualité atmosphérique s'est également détériorée dans la vallée de l'Arve et dans le bassin Lémanique (Haute-Savoie).

Les épisodes de pollution se poursuivent dans les Alpes. Après une première alerte ce lundi 24 janvier, le Nord-Isère a été placé en vigilance orange, ce mardi.

Des mesures ont ainsi été prises par la préfecture de l'Isère pour limiter la pollution aux particules fines dans ce bassin d'air :

  • Abaissement temporaire de la vitesse de 20 km/h pour tous les véhicules à moteur sur tous les axes routiers du bassin d’air Lyonnais nord-Isère, où la vitesse limite autorisée est normalement supérieure ou égale à 90 km/h. Les axes dont la vitesse autorisée est égale à 80 km/h sont limités à 70 km/h ;
  • La circulation différenciée est mise en œuvre ;
  • Une modification du format des compétitions mécaniques à moteur thermique est instaurée en réduisant les temps d’entraînement et d’essai dans le bassin.

La vallée de l'Arve, toujours la tête dans le brouillard

Si la situation s'est dégradée ces derniers jours en Nord-Isère, cela fait bientôt deux semaines qu'un épisode de pollution perdure dans la vallée de l'Arve, en Haute-Savoie.

Une vigilance rouge avait été levée, vendredi dernier. Mais depuis, le bassin d'air, qui couvre Chamonix, Sallanches, Cluses ou encore Bonneville, reste en vigilance orange. Et les mesures prises par la préfecture de la Haute-Savoie sont les mêmes qu'en Nord-Isère.

"Ces épisodes de pollution d’importance nous poussent à réfléchir collectivement sur comment toujours mieux limiter l’exposition des populations et protéger les personnes les plus vulnérables", précise toutefois la préfecture dans un communiqué.

Les contrôles de la gendarmerie nationale seront également renforcés dans le domaine des transports.

Préfecture de la Haute-Savoie.

Concrètement, une meilleure communication auprès de la population devrait être mise en place au sujet de ces épisodes de pollution.

"Les contrôles de la gendarmerie nationale seront également renforcés dans le domaine des transports, afin de faire respecter les limitations de vitesse et la circulation différenciée des poids lourds sur la base des vignettes Crit’Air", informe également la préfecture.

Une vigilance jaune dans le bassin Lémanique

Après le Nord-Isère et la vallée de l'Arve, c'est au tour du bassin Lémanique de voir sa qualité atmosphérique dégradée. La préfecture de la Haute-Savoie a également placé tout le bassin, situé à proximité de la Suisse, en vigilance jaune, ce mardi 25 janvier.

"Sur le bassin lémanique, les masses d’air sont stables, le vent est faible et les températures ont tendance à s’inverser, ce qui est favorable à l’accumulation des polluants", explique la préfecture.

Elle poursuit : "Les concentrations en particules PM10 sont donc en augmentation ce mardi 25 janvier et la situation devrait perdurer demain. Une vigilance jaune est donc activée sur le bassin lémanique."

Chacun est invité à agir pour limiter ses émissions.

Préfecture de la Haute-Savoie.

Dans les faits, cette vigilance jaune s'accompagne de recommandations pour les personnes vulnérables, qui sont invitées à limiter les activités physiques intenses et à s’éloigner des zones à forte circulation automobile.

"Chacun est invité à agir pour limiter ses émissions. Par exemple : maîtriser la température des bâtiments à 19°C, utiliser des modes de transport doux, réduire les activités émettrices de poussières et polluants (brûlage, utilisation d’outils non électriques ou de groupes électrogènes...)", informe la préfecture.