• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

L'hommage au militaire haut-savoyard Alain Bertoncello depuis son village de Montigny-les-Lanches

Les habitants de Montagny-Les-Lanches assistent très émus à l'hommage national rendu à Alain Bertoncello aux Invalides. / © Jean-Christophe Pain / France 3 Alpes
Les habitants de Montagny-Les-Lanches assistent très émus à l'hommage national rendu à Alain Bertoncello aux Invalides. / © Jean-Christophe Pain / France 3 Alpes

Ce mardi 14 mai un hommage national est rendu aux deux militaires morts - dont le Haut-savoyard Alain Bertoncello - dans l'opération spéciale qui a libéré deux otages français au Burkina Faso. Les habitants de Montagny-les-Lanches assistent très émus à la cérémonie célébrée aux Invalides. 

Par TD

Son village natal était sous le choc après avoir appris sa mort il y a quelques jours. Tous alors avaient pleuré l'enfant du pays, le jeune homme que tous connaissaient. Ses parents avaient évoqué leur fierté. Ils savaient que leur fils Alain prenait des risques considérables dans l'exercice de son métier au sein du commando d'élite Hubert. 
 
Après la cérémonie aux Invalides, ceux qui le souhaitent pourront se rendre à la maison funéraire d'Annecy pour rendre hommage à Alain Bertoncello. / © Jean-Christophe Pain / France 3 Alpes
Après la cérémonie aux Invalides, ceux qui le souhaitent pourront se rendre à la maison funéraire d'Annecy pour rendre hommage à Alain Bertoncello. / © Jean-Christophe Pain / France 3 Alpes


Ce mardi 14 mai plusieurs personnes assistent à l'hommage natonal rendu à Alain Bertoncello et son frère d'armes Cédric de Pierrepont aux Invalides à Paris. Un écran a été installé dans la salle du conseil de la mairie de Montagny pour permettre aux habitants d'assister à la cérémonie. 
 


Morts pour la nation et la libération de deux otages français


Alain Bertoncello et Cédric de Pierrepont sont morts au cours de l'opération menée dans la nuit du 9 au 10 mai pour libérer deux otages français. 

Patrick Picque et Laurent Lassimouillas avaient été enlevés le 1er mai dernier pendant un séjour touristique au Bénin, pays jusque-là épargné par l'insécurité en Afrique de l'Ouest.

Selon le récit du chef d'état-major français, "les commandos des forces spéciales se sont inflitrés dans la nuit noire sur une distance de 200 mètres, malgré la présence d'une sentinelle", avant d'être finalement repérés à 10 m des abris des ravisseurs.
 


Les commandos décident alors de monter à l'assaut sans ouvrir le feu, pour ne pas provoquer de pertes chez les otages. Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello "sont tués à très courte distance". En face, quatre ravisseurs sont tués.
 
 

Des hommages rendus toute la semaine 


Après la cérémonie aux Invalides et avant les obsèques samedi, les personnes qui veulent rendre hommage au Haut-savoyard Alain Bertoncello pourront se rendre à la maison funéraire d'Annecy dès mercredi.

Samedi 18 mai la cérémonie religieuse sera célébrée en l'église de Montagny-les-Lanches à 10h30. Selon la maire de Montagny, la cérémonie, voulue par la famille, est destinée à rendre hommage à celui qui a grandi dans ce petit village de Haute-Savoie. Devraient être présents, outre la famille, ses amis, ses collègues militaires du commando Hubert mais aussi une grande partie du village.
 


Un militaire décoré à plusieurs reprises


Né en 1991, Alain Bertoncello était entré dans la Marine nationale en rejoignant l'Ecole de maistrance (qui forme les futurs officiers mariniers) le 14 février 2011.

Il avait ensuite rejoint les commandos de Marine puis participé à plusieurs missions extérieures aux Seychelles, au Qatar, au Levant et au Sahel, théâtre sur lequel il était engagé depuis le 30 mars dernier. 

Il cumulait plus de 7 ans de service au sein de la Marine nationale. 

Alain Bertoncello était titulaire d’une citation à l’ordre du régiment avec attribution de la Médaille d’or de la Défense nationale et était décoré de la Médaille d’Outre-mer pour le Moyen-Orient ainsi que de la Médaille d’argent de la Défense nationale.

Au cours de l'hommage national aux Invalides, Alain Bertoncello et Cédric de Pierrepont ont été faits Chevaliers de la Légion d'honneur à titre posthume par le président de la République Emmanuel Macron. 

Emmanuel Macron a également évoqué l'otage française Sophie Pétronin. Il a affirmé que la France n'oubliait pas la septuagénaire détenue au Mali depuis 2016. 

Le 11 novembre 2018 une vidéo inquiétante avait été diffusée, montrant la Française dans un état alarmant. 

A lire aussi

en route avec les Ol Ang'elles

Les + Lus