VIDEO. Manque de neige : le 1er avril 1995, FR3 faisait un poisson d'avril prémonitoire sur le réchauffement climatique

© INA
© INA

A l'heure où le stokage de la neige pour pallier les hivers trop doux est devenu banal, retour en 1995, quand la rédaction de FR3 Alpes inventait un poisson d'avril franchement prémonitoire.

Par Daniel Despin

Les temps changent et plus vite qu'on ne l'imagine !

Le 1er avril 1995, la rédaction de FR3 Alpes imaginait une situation absurde à l'époque pour tromper et distraire les téléspectateurs. Pensez donc, l'idée était de faire croire que la station de Villard-de-Lans en Isère stockait de la neige dans une grotte de glace au cas où l'hiver d'après serait pauvre en neige. On en rigole encore. 

Mis en scène par deux journalistes, Jacques Thiébault (retraité aujourd'hui), et Fabien Tormos (toujours en activité à FranceTélévisions), le reportage avait de quoi étonner. Le propos était appuyé par les témoignages tout à fait crédibles de feu Albert Orcel, le maire de l'époque, et du président de l'Institut Polaire de Grenoble, le célèbre glaciologue Claude Lorius.

Vous ne rêvez pas, il y a 25 ans, imaginer qu'une station allait stocker de la neige pour faire face aux hivers trop doux a fait l'objet d'un joli poisson d'avril. Comme quoi, les temps changent, à la vitesse du changement climatique... et nos mentalités suivent plus ou moins.

La preuve en image avec ce reportage tourné à Villard-de-Lans le 1e avril 1995, un hiver particulièrement neigeux.
 
Poisson d'avril


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus