Levothyrox : imbroglio autour d'une usine de fabrication à Bourgoin-Jallieu en Isère

La société Patheon de Bourgoin-Jallieu est la première entreprise pharmaceutique en Isère / © Google Street View
La société Patheon de Bourgoin-Jallieu est la première entreprise pharmaceutique en Isère / © Google Street View

Un avocat reproche aux autorités sanitaires et au laboratoire Merck de ne pas faire appel à l'usine Patheon à Bourgoin-Jallieu en Isère qui fabrique toujours, selon lui, l'ancienne version du Levothyrox. Mais les autorités et le laboratoire assurent qu'il ne s'agit pas du même produit.

Par Cécilia Sanchez (avec AFP)

Alors que l'ancien médicament Levothyrox, que des patients réclament, est toujours produit en Isère, un avocat s'interroge. "Pourquoi les autorités sanitaires françaises n'ont-elles pas exigé de Merck et de son sous-traitant que la production de l'ancienne formule (baptisée Euthyrox, NDLR) soit écoulée sur le marché français", demande Maître Christophe Lèguevaques.


Production à l'usine Patheon de Bourgoin-Jallieu

Pour avoir une réponse, il a adressé par voie d'huissier "une sommation interpellative", acte juridique qui permet de poser officiellement une question à un tiers, à la ministre de la Santé Agnès Buzyn, au groupe allemand et son sous-traitant, la société Patheon basée à Bourgoin-Jallieu, ainsi qu'à l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), "afin d'obtenir des éclaircissements". Selon lui, la production de l'usine iséroise est "destinée exclusivement au marché italien".


Pas la même formule selon le ministère

Or, dans l'usine iséroise, "la société Patheon fabrique de l'Eutirox (avec un 'i')" commercialisé en Italie, a assuré à l'AFP le ministère de la Santé, selon lequel "l'ancienne formule de Levothyrox et l'Eutirox ne sont pas les mêmes produits".

Le ministère relève notamment que "les procédés de fabrication ne sont pas les mêmes" et que la source des composants (principe actif, excipient lactose) est différente.

L'ancienne formule jamais produite en France

"La formule destinée au marché italien ne correspond pas de façon strictement identique à l'ancienne formule du Levothyrox", a également précisé Valérie Leto, pharmacienne responsable de l'entité juridique Merck-Serono à Lyon, selon qui "l'ancienne formule n'a jamais été produite en France".

En revanche, poursuit-on au ministère, l'Euthyrox de Merck, en provenance d'Allemagne, "est strictement identique à l'ancienne formule du Levothyrox qui était commercialisé en France".

Pour l'Euthyrox Merck (ancien Levothyrox), "les stocks sont disponibles", même s'il peut y avoir "des délais de répartition" dans les pharmacies.

Sur le même sujet

Isère : la carrière du Pont-Barrage, une future aire de grand passage pour les gens du voyage ?

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne