Afghanistan : "Macron fait honte à la France", le maire de Grenoble Eric Piolle prêt à accueillir des réfugiés

Publié le Mis à jour le
Écrit par Yann Gonon
Le maire EELV de Grenoble attaque le président de la République sur sa gestion de la crise afghane
Le maire EELV de Grenoble attaque le président de la République sur sa gestion de la crise afghane © Comptes Twitter d'Eric Piolle et d'Emmanuel Macron.

Dans un message diffusé sur Twitter, le maire de Grenoble, Eric Piolle, s'en prend au président de la République sur sa gestion de la crise afghane. "Macron fait honte à la France", tacle le futur candidat à la primaire écologiste, qui se dit prêt à accueillir des réfugiés.

Le maire de Grenoble attaque le président de la République sur sa gestion de la crise en Afghanistan. Dans une vidéo postée sur Twitter, mardi 17 août, Eric Piolle déclare que "Macron fait honte à la France". Il se dit prêt à accueillir des réfugiés, "pour sauver le maximum de vies".

C'est une nouvelle critique qui s'élève ce mardi, après le discours du président de la République prononcé hier soir suite à la prise de la capitale afghane par les Talibans. "La France fait et continuera de faire son devoir pour protéger celles et ceux qui sont les plus menacés", déclarait hier soir le chef de l'Etat avant de nuancer : "nous devons anticiper et nous protéger contre les flux migratoires irréguliers importants qui mettraient en danger ceux qui les empruntent et nourriraient les trafics de toute nature". Des propos qui ont suscité un véritable tollé à gauche.

Dans une vidéo postée sur Twitter, mardi en début d'après-midi, le maire de Grenoble, futur candidat à la primaire écologiste en vue de la prochaine présidentielle, attaque directement le président : "La réponse d'Emmanuel Macron face au drame afghan est une honte pour la France", déclare Eric Piolle, avant de poursuivre : "La France doit respecter ses engagements internationaux. Les élus de tout bord feront pression pour que la France respecte ses engagements. Pour que la France et l'Europe ne trient pas, comme le souhaite Emmanuel Macron, entre les bons et les mauvais migrants".

Comme d'autres maires, Eric Piolle se dit par ailleurs prêt à accueillir à Grenoble des réfugiés en provenance d'Afghanistan, "pour sauver le maximum de vies". "La Ville de Grenoble se mobilise pour permettre l’accueil des réfugié-es, en cohérence avec ses valeurs et le droit", précise la mairie, dans un communiqué. Alors que des dizaines de milliers de personnes tentent de fuir le pays, "la Ville de Grenoble s’est d’ores et déjà saisie du sujet et étudie actuellement les capacités d’accueil qui pourront être mises à disposition de l’Etat". On ne connaît pas pour l'heure les infrastructures qui pourraient être dédiées à cet accueil.

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.