Coronavirus. Hockey sur glace : Mulhouse requalifié en Ligue Magnus, le match à Grenoble reporté

Mulhouse avait été exclu des play-offs suite à la crise du coronavirus, avant de réintégrer la compétition sur ordre du ministère. / © HASLIN / MAXPPP
Mulhouse avait été exclu des play-offs suite à la crise du coronavirus, avant de réintégrer la compétition sur ordre du ministère. / © HASLIN / MAXPPP

Retournement de situation en Ligue Magnus. Mulhouse réintègre les play-offs après en avoir été écarté à cause du coronavirus Covid-19. Le match de demi-finale à Grenoble est reporté à vendredi.

Par M.D. avec AFP

Écarté dans un premier temps de la Ligue Magnus de hockey sur glace, l'équipe de Mulhouse va finalement réintégrer la compétition Les Alsaciens avaient été mis de côté suite à l'épidémie de nouveau coronavirus, rendant "impossible" la poursuite de la série en cours qui l'oppose aux Gothiques d'Amiens, avait estimé la fédération française de hockey sur glace (FFHG).

Mais l'instance a trouvé une solution de repli dimanche soir. Et le club de Mulhouse a accepté de jouer la suite de son quart de finale contre Amiens à Cergy (Val-d'Oise). "C'est un cirque, plaisante lundi 9 mars le manager suédois du club Christer Eriksson. On a bien accepté cette solution, de toute façon on n'a pas le choix, on préfère finir sur une décision sportive qu'administrative."

 

"Ca va être compliqué pour nous de redémarrer la machine"


Organiser cette rencontre a été compliqué, Mulhouse étant devenue un foyer majeur du coronavirus et le préfet de la Somme ayant refusé le déplacement des Alsaciens à la patinoire d'Amiens. C'est pourquoi les Scorpions, mené 3 à 2 par Amiens après cinq matches en quart de finale de la Ligue Magnus, avait été écarté des play-offs par la FFHG. Le match 6 et éventuellement le match 7 se dérouleront à huis clos.  
 

"Ça va être compliqué pour nous de redémarrer la machine, car les joueurs ont un peu lâché mentalement et physiquement depuis deux jours, poursuit Christer Eriksson. C'est aussi un défi logistique. Nous devions partir à midi pour Cergy mais des joueurs ont des enfants qui ne sont plus à l'école (fermées dans les zones les plus touchées par l'épidémie), donc on doit partir ce soir finalement. Et puis si les Dieux du hockey sont avec nous et que l'on gagne les deux matches, il faudra tout de suite enchaîner à Grenoble vendredi !"

La première demi-finale qui opposera les Brûleurs de Loups de Grenoble au gagnant de la série entre Amiens et Mulhouse a été décalé à vendredi. "La FFHG est persuadée que, dans le contexte actuel, cette solution permettra de poursuivre la compétition dans son format initial", déclare la fédération dans un communiqué. L'autre demi-finale opposant Rouen à Angers commencera bien dès mardi 10 mars.

 

Sur le même sujet

Les + Lus