Hockey sur glace : quatre départs chez les Brûleurs de Loups après une saison décevante, Grenoble veut "démarrer un nouveau projet"

Après une saison décevante, le club de hockey sur glace grenoblois annonce une vague de départs. Les Brûleurs de Loups souhaitent entamer un nouveau cycle et comptent bien miser sur leur formation pour retrouver le plus haut niveau.

L'heure du grand ménage a sonné chez les Brûleurs de Loups. Le club de hockey sur glace grenoblois vient d'annoncer une vague de départs. Loin d'avoir atteint les objectifs de la saison, les rouges et bleus s'apprêtent à prendre un nouveau virage.

"Un véritable échec"

Au lendemain de leur élimination en Ligue Magnus, la direction a convoqué l'ensemble des joueurs et des membres du staff. Le bilan a été clair : "Nous ne sommes pas satisfaits de notre saison. Nous avons eu beaucoup de hauts et de bas. Nous n'avons pas réussi à créer de la constance", livre Jeff Dufour, manager général du club.

Parmi les déceptions de la saison : la Continental Cup. En novembre dernier, les Brûleurs de Loups sont passés complètement au travers du dernier carré de la compétition européenne, organisée à domicile. "On n’a pas réussi à aller en finale. Cela a été un véritable échec à domicile en plus. Cela a été dur à vivre pour l’organisation et les joueurs qui se sont sentis coupables de la situation", raconte le manager général.

Malgré le soutien de Polesud, les rouges et bleus n'ont remporté aucun de leurs matches les opposant à Cardiff, Astana et Zemgale. Trois défaites qui ont scellé le sort de l'entraîneur en place. Déjà en difficulté en championnat, le Finlandais Jyrki Aho est débarqué. L'intérim est confié à Jeff Dufour et à l'entraîneur adjoint Edo Terglav.

L'épopée en Coupe de France a bien failli redonner le sourire au club. Vainqueurs de leur sixième trophée, les rouges et bleus ont terminé troisième de la saison régulière et ont entamé les play-offs de la meilleure des manières : une victoire écrasante 4-0 en quart de finale contre les Gothiques d'Amiens.

Mais l'aventure s'est arrêtée en demi-finale contre les Boxers de Bordeaux. Une défaite 4-1 au goût amer : "C’est une contre-performance. Notre objectif était au moins la finale pour se donner une chance d’aller chercher le titre. Là, on la regarde à la maison", regrette Jeff Dufour.

Deux attaquant et deux défenseurs font leurs valises

Après avoir tiré ce bilan, le club a donc entamé son grand ménage. Trois joueurs en fin de contrat ne verront pas leur carrière rouge et bleu se prolonger.

Arrivé à l'été 2023, l'aventure d'Alexandre Lavoie aura été courte mais intense. L'attaquant québécois aura marqué de son empreinte la saison 2023/2024 de Ligue Magnus. Auteur de 15 buts et de 42 passes décisives, il a terminé meilleur marqueur de la saison régulière, remportant ainsi le trophée du casque d'or.

"Cela a été notre attaquant le plus constant toute la saison. Il a joué avec différents trios mais a toujours apporté beaucoup de bonnes choses. [...] Malheureusement, il était en fin de contrat et il en paie les frais", explique Jeff Dufour.

Son ami d'enfance, Maxim Lamarche, ne poursuivra pas, lui non plus, l'aventure du côté de la capitale des Alpes. Après trois saisons passées chez les Brûleurs de Loups, le défenseur de 31 ans fait ses valises.

"C'est un très bon défenseur avec beaucoup d’expérience. Il aurait aimé un rôle plus important dans le collectif. Ici, c’était compliqué de lui laisser. Il faut qu’il trouve un club qui peut lui apporter", estime le manager général.

Un autre défenseur quitte également Grenoble. Présent depuis 2021, le Finlandais Jere Rouhiainen continuera sa carrière dans un autre club. Dernier arrivé au club, l'attaquant Martin Latal rentre dans son pays d'origine, la République Tchèque : "Il réfléchit actuellement à l'avenir de sa carrière qu'il poursuivra uniquement dans son pays d'origine", indique le club sur son compte X (ex-Twitter).

Remettre la formation au centre du projet

Dans un communiqué, l'ensemble du club salue le parcours de ces trois joueurs et les remercie pour "les moments de gloire" auxquels ils ont contribué. Désormais, les Brûleurs de Loups veulent aller de l'avant.

"Nous souhaitons démarrer un nouveau projet. C’est important de reconstruire autour des joueurs", livre Jeff Dufour. Un effectif qui sera épaulé, voire bâti à partir de la formation grenobloise. "Notre formation est très importante. Il faut leur faire de la place. On a des bons joueurs qui poussent derrière. Il faut voir comment on peut les intégrer", poursuit le manager général.

Avant d'établir le groupe de la saison prochaine, le club s'attèle à trouver son entraîneur. Plusieurs pistes et profils sont envisagés. Des discussions et des réunions se sont déjà tenues en interne. Le club espère pouvoir nommer un nouveau coach avant la fin de mois d'avril pour pouvoir travailler sur le recrutement.

Lors du prochain marché des transferts, le club rouge et bleu risque de jouer l'un des premiers rôles. "Nous ciblons trois défenseurs et trois attaquants. Nous recherchons des joueurs complets qui peuvent performer aussi bien offensivement que défensivement, et qui sont rigoureux. Cette saison, nous avons manqué de caractère. Il nous en faudra", déclare Jeff Dufour, manager général du club.

La saison 2023/2024 n'est pas encore achevée. Mais les Brûleurs de Loups affichent déjà leurs ambitions pour l'an prochain. Le club rouge et bleu veut retrouver le goût de la victoire et figurer parmi les prétendants au titre de Ligue Magnus.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité