Française retrouvée morte dans une église en Italie : l'homme soupçonné du meurtre pourra être remis aux autorités italiennes

Le 5 avril dernier, une jeune femme de 22 ans, originaire de Saint-Priest, a été retrouvée poignardée dans une église désaffectée du val d'Aoste, en Italie. Son compagnon, de nationalité italienne, est soupçonné d'être l'auteur des faits. Placé sous contrôle judiciaire en France, il va pouvoir être remis à la justice italienne à l'issue de son procès.

Près d'un mois après la découverte du corps d'une jeune femme française dans une église du nord de l'Italie, son compagnon, soupçonné du meurtre, pourra être remis aux autorités italiennes, a annoncé le procureur de Grenoble Éric Vaillant, jeudi 2 mai.

Le jeune homme de 21 ans, de nationalité italienne, sera d'abord jugé, vendredi 3 mai, par le tribunal correctionnel de Grenoble pour des violences exercées précédemment sur cette même jeune femme, a indiqué le procureur.

"Prouver son innocence"

La victime, âgée de 22 ans et originaire de Saint-Priest dans la banlieue de Lyon, a été découverte début avril, "poignardée au cou et au ventre", dans une église en ruines du nord de l'Italie, selon des sources judiciaires italiennes. Son compagnon a été interpellé le 10 avril à Lyon et la procédure de remise à l'Italie enclenchée dans la foulée, selon le parquet de Grenoble.

Le suspect a accepté sa remise aux autorités italiennes afin de "prouver son innocence", d'après l'avocate du jeune homme, Me Sophie Geynet-Bourgeon, citée par France Bleu Isère. Le parquet de Grenoble et la justice italienne ont tous les deux ouvert une enquête pour meurtre depuis la découverte du corps.

L'homme de 21 ans a été placé sous contrôle judiciaire le 13 janvier "suite à son défèrement pour violences conjugales et menaces afin que la victime se rétracte de sa plainte". Il avait notamment interdiction d'entrer en contact avec la victime, a ajouté Éric Vaillant.

Selon l'agence de presse italienne Ansa, le corps de la jeune femme a été retrouvé par un promeneur dans une église à l'abandon du village de La Salle, et le décès remonterait à la fin du mois de mars, début avril.

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité