Isère : le procès des meurtriers présumés d'Adrien Perez débute lundi devant la cour d'assises

Le 29 juillet 2018, Adrien Perez est tué d’un coup de couteau à la sortie de la boîte de nuit Le Phoenix, située à Meylan en Isère. Trois suspects sont poursuivis devant les Assises pour le meurtre du jeune homme. Retour sur ce drame avant l’ouverture du procès ce lundi 21 juin.

Adrien Perez, 26 ans, a été tué sur le parking d'une boite de nuit de Meylan (Isère) en juillet 2018.
Adrien Perez, 26 ans, a été tué sur le parking d'une boite de nuit de Meylan (Isère) en juillet 2018. © DR

Trois ans après les faits, le nom d’Adrien Perez résonne encore dans la mémoire des Grenoblois. Sa mort avait provoqué une vive émotion dans l’agglomération, rassemblant près d’un millier de personnes lors d’une marche blanche organisée à sa mémoire.

Le procès qui va bientôt s’ouvrir risque de raviver ces souvenirs douloureux. Du lundi 21 juin au 2 juillet 2021, trois suspects devront répondre de leurs actes devant la cour d’Assises de l’Isère. Agés de 19 à 21 ans, ils sont accusés d’avoir poignardé à mort Adrien Perez et comparaissent pour meurtre, tentative de meurtre sur un des camarades de la victime et violences aggravées sur deux autres victimes.

 

La nuit où tout a basculé

Il est 5h30 ce 29 juillet 2018 lorsque les gendarmes de Meylan sont appelés à l’aide pour des faits de violence devant une discothèque de Meylan. A leur arrivée au Phoenix, deux jeunes hommes blessés par arme blanche sont déjà pris en charge par les pompiers et le Samu. Il s’agit d’Adrien Perez, 26 ans, et d’un de ses amis, Mathieu Porte.

Poignardé en plein cœur, Adrien décède des suites de ses blessures une demi-heure après l’arrivée des gendarmes. Son ami est transporté au CHU dans un état grave.

 

Que s’est-il passé ?

Au fil de leur enquête, les forces de l’ordre comprennent qu’une violente altercation a éclaté entre deux groupes de jeunes au sein de la boîte de nuit Le Phoenix. "Tout est parti d'une réflexion et d'un regard qui auraient dû rester sans conséquence", expliquait à l’époque Maître Dreyfus, l’avocat de la famille Perez. En voulant défendre une amie, Adrien a reçu un coup de couteau en plein cœur avant de s’effondrer sur le parking de la discothèque.

 

Qui sont les suspects ?

Rapidement, trois hommes sont mis en examen dans cette affaire. Le premier, âgé de 19 ans, est interpellé à son domicile quelques heures après le drame grâce à l’exploitation des images de vidéosurveillance. Son complice présumé, âgé de 20 ans, se présente spontanément à la police dans la nuit de dimanche à lundi.

Un troisième homme, le frère de l’un des deux gardés à vue, se présente également aux gendarmes deux jours après le meurtre.

En septembre 2020, le parquet annonce que les trois suspects seront jugés devant les Assises de l'Isère. Quelques jours plus tard, la mère de la victime témoigne sur le plateau de l'émission "Vous avez la parole". Patricia Perez en profite pour interpeller directement le Premier ministre Jean Castex au sujet de l’insécurité "toujours présente, pas qu’à Grenoble, mais dans tout le pays". Pour elle, "rien n’a changé" en deux ans. 

 

Quelle peine encourue ?

Le procès débutera ce lundi 21 juin à 9h. Les deux frères seront jugés pour le meurtre d’Adrien Perez, la tentative de meurtre de Mathieu Porte mais aussi pour des violences sur deux autres amis du groupe. Ils encourent jusqu’à 30 ans de réclusion criminelle. 

Le troisième suspect est poursuivi pour des violences envers la jeune femme qu’Adrien a voulu défendre. Il risque cinq ans de prison.  

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société