• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

A Lyon, le procès en appel des tueurs présumés de Mehdi Chine, caïd de la drogue à Grenoble

Images d'archive - avril 2016 / © France 3 Alpes
Images d'archive - avril 2016 / © France 3 Alpes

L'affaire Mehdi Chine est de nouveau devant les tribunaux. Quatre hommes comparaissent devant la cour d'appel de Lyon, soupçonnés d'avoir tué leur ami Mehdi Chine, en 2010 dans le quartier Teisseire à Grenoble en 2010.

Par CS et FE

Ils se sont toujours présentés comme des innocents. Quatre hommes, des amis de Mehdi Chine, comparaissent devant la Cour d'appel du Rhône, pour avoir tué leur ami, fin septembre 2010, à Grenoble. A 24 ans, il tenait un lucratif trafic de drogue dans le quartier Teisseire. Ses amis auraient voulu lui reprendre son marché. Ils l'auraient tué de plusieurs balles, avenue Paul Cocat, en pleine nuit.


Coupables en 1ère instance

Les quatre jeunes hommes ont tous été reconnus coupables de "meurtre en bande organisée" en avril 2016. Amine Lashab et Karim Bououdine, qui auraient tiré, ont écopé de 20 ans de réclusion criminelle. Nassim Cherrad a pris 15 ans de prison pour avoir attiré Mehdi Chine dans le guet-apens et Radghouane Behloul, 15 ans. Tous ont fait appel du verdict, en clamant leur innocence.

L'affaire Medhi Chine trouvera-t-elle une issue définitive devant la cour d'assises du Rhône ? Le procès débute le 25 janvier, pour 12 jours d'audience durant lesquels il faut tout reprendre à zéro. Les audiences à Grenoble s'étaient déroulées sous haute tension. Beaucoup espèrent que ce procès en appel à Lyon sera mené plus sereinement, en échappant à la pression grenobloise et aux menaces dénoncées par les avocats. Verdict le 9 février prochain.

 

Sur le même sujet

Patrick Revelli explique ses choix

Les + Lus