Rugby : un nouvel investisseur à Grenoble pour "renforcer la situation financière" du FCG en Pro D2

Malgré de bons résultats sur le terrain, le club de rugby de Grenoble est toujours en bas de tableau, avec 12 points de pénalité au classement, en raison de sa situation financière. Un nouvel actionnaire a rejoint l'équipe dirigeante du FCG pour "redonner une assise financière solide" à ce "club mythique".

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

C'est un entrepreneur de poids qui vient au soutien du FCG. Le club de rugby de Grenoble a annoncé, ce jeudi 11 janvier dans un communiqué, l'entrée au capital d'Hassen Rachedi, "fondateur et président de la société grenobloise HRS". Il rejoint également le directoire du club en tant que vice-président.

Hassen Rachedi, chaudronnier devenu dirigeant d'une entreprise cotée en bourse, Hydrogen Refueling Solutions, est spécialisé dans la conception et la fabrication de stations de ravitaillement en hydrogène. Dans son secteur, son entreprise, basée à Champagnier au sud de Grenoble, s'est imposée comme le leader de l'hydrogène vert pour la mobilité électrique en Europe.

Le FC Grenoble Rugby est un club mythique, très important pour notre région. Il était important pour moi de participer à la relance de ce club

Hassen Rachedi

nouvel actionaire du FCG

Une bouffée d'oxygène pour le FCG ?

"Le FC Grenoble Rugby est un club mythique, très important pour notre région. Il était important pour moi de participer à la relance de ce club, aux côtés des nouveaux dirigeants, afin de lui redonner une assise financière solide", a déclaré Hassen Rachedi, d'après le communiqué du club.

Douzièmes au classement de Pro D2, les Grenoblois seraient actuellement cinquièmes avant le déplacement, ce vendredi, à Montauban s’ils n'avaient pas été amputés de six points à deux reprises par la Ligue nationale de rugby (LNR), notamment pour "incohérence et/ou invraisemblance du budget actualisé".

"Retrouver une place parmi l'élite du rugby"

Le club a échappé de peu à la relégation en Nationale, mais se bat pour survivre en Pro D2, depuis le retour de l'ancien président Patrick Goffi.

L'investissement d'Hassen Rachedi "nous permet d’envisager plus sereinement l’avenir du FCG, et de réaffirmer notre ambition pour le club. Au-delà de l’aspect financier, Hassen, dont la réussite en fait un des plus beaux ambassadeurs économiques de notre territoire, sera un véritable atout à nos côtés pour développer le FCG et nous permettre tous ensemble d’atteindre des objectifs ambitieux", a estimé Patrick Goffi.

"Je suis convaincu que le club, qui dispose d’un vivier important de joueurs à potentiel dans la région, retrouvera très vite sa place parmi l’élite du rugby. Je serai attaché aux valeurs de formation et d’inclusion dans ce projet ambitieux", a ajouté Hassen Rachedi.

Le FCG a surtout besoin de montrer que son avenir est stable pour colmater la fuite de ses joueurs et continuer à évoluer en deuxième division professionnelle. Plusieurs piliers de l'équipe ont été recrutés par d'autres clubs ces derniers mois.