• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

L'Université Grenoble-Alpes, leader français au classement Shangai Ranking, est très demandée

© Wikipédia
© Wikipédia

L'Université Grenoble-Alpes est leader français des palmarès Shanghai Ranking 2018. Très demandéel'Université Grenoble-Alpes a reçu plus de 43 000 voeux, hors IUT, sur Parcoursup. 832 sont encore "en attente". 

Par Jean-Christophe Pain


Bravo à l'Université Grenoble-Alpes !


Le Shangaï Ranking compare plus de 4 000 établissements dans le monde et dans cinq domaines : sciences naturelles, sciences de la vie, ingénierie, médecine et sciences sociales. Ces palmarès classe en 2018 l'UGA leader des établissements français.

L'Université Grenoble-Alpes, présente dans le top 50 mondial sur 11 thématiques, atteint le top 20 pour 3 d’entre elles et progresse significativement sur 12 thématiques par rapport au classement 2017. Progression très nette en géographie (10ème mondiale et 1ère française /17ème en 2017), en télédétection (12ème mondiale / 16ème en 2017), en sciences de la Terre (18ème mondiale / 32ème en 2017), en ressources en eau (37ème mondiale et 1ère française / top 75 en 2017).

À noter, la rentrée en science et ingénierie de l'informatique à la 31ème place mondiale et 1ère française (201-300 en 2017) et en génie biomédical dans le top 150 mondial (201-300 en 2017).


L'UGA leader tricolore dans 11 disciplines 


L'Université Grenoble-Alpes figure donc comme première université française dans 11 disciplines : géographie, ingénierie électrique et électronique, science et technologie des instruments, génie biomédical, science et ingénierie de l'informatique, science et ingénierie de l'environnement, génie civil, nanoscience et nanotechnologie, ressources en eau, ingénierie métallurgique, sciences de l'éducation. 

Pour Patrick Lévy, président de l'Université Grenoble Alpes, « la très belle progression de l’université grenobloise dans le classement thématique de Shanghaï, démontre l’excellence scientifique de nos laboratoires et conforte notre stratégie de site : réunir l’ensemble des forces de l’enseignement supérieur et de la recherche au sein d’une université intégrée à l’horizon 2020. »

Parmi les critères utilisés pour classer les établissements : la collaboration internationale, le nombre d’articles publiés dans des revues scientifiques sur la période 2012-2016, et le nombre d’articles publiés dans les meilleures revues sur la période 2012-2016, le nombre de personnes travaillant pour l’institution à avoir remporté un prix significatif dans un sujet académique depuis 1981.
 
Des labo grenoblois au sommet
Intervenants : Olivier Aycard Enseignant-chercheur en informatique à l'université de Grenoble, Laurent Besacier Directeur de l'école doctorale math-info de Grenoble, Piero Poli Chercheur à l'Institut des Sciences de la Terre de Grenoble Reportage : S. Pellerin, F. Ebbhah, T. Huynh

 

Et Parcoursup, dans tout çà ?!


On en avait beaucoup parlé au printemps, quand des étudiants et des enseignants bloquaient l'Université grenobloise pour dénoncer "la sélection à l'entrée à l'Université", "la gestion de la pénurie". A ce jour, l'UGA nous communique qu'elle a reçu plus de 43 000 voeux pour ses filières non-sélectives, c'est-à-dire hors IUT. Sachant que chaque candidat peut émettre en moyenne 6 à 7 voeux.

Selon l'UGA, 98 % de ces voeux ont reçu, comme proposition de l'Université, un "OUI" ou un "OUI SI".


448 candidats ont reçu un "OUI SI"


Ce qui veut dire : oui à votre voeu, si vous acceptez de suivre "le dispositif pédagogique adapté", proposé par l'Université, qui peut aller jusqu'à une année de "prépa". Dans ce ce cas, après validation de cette année, vous pourrez finalement vous inscrire dans la formation que vous souhaitez.

Les dispositifs pédagogiques peuvent aussi prendre la forme d'un tutorat, de renforcement disciplinaire, d'une licence L1 en 2 ans. Ces 448 candidats veulent dans les filières : STAPS, Langues étrangères, Arts du spectacle, Information communication, Economie gestion, entre autres.

Les candidats ont jusqu'au 5 septembre pour accepter, ou pas, ces propositions.


A ce jour, 832 voeux sont encore "en attente"


Selon l'UGA, "la quasi-totalité de ces voeux ont été formulés par des candidats qui ont eu, par ailleurs, une proposition dans l'établissement."  Parmi les filières concernées : science du vivant, psychologie, science de l'éducation.

Si vous n’avez pas aucune proposition d’admission, que tous vos vœux sont en attente, vous devez attendre que des places se libèrent au fur et à mesure que les autres candidats renoncent à certains de leurs vœux. Plus d'explications sur Parcoursup.


 

Sur le même sujet

Abattage des platanes malades à Grenoble

Les + Lus