Varces : l'hommage à Jérémy Leusie, militaire tué au Mali

Les drapeaux sont en berne depuis mardi à Varces. / © France 3 Alpes
Les drapeaux sont en berne depuis mardi à Varces. / © France 3 Alpes

Au lendemain de la mort de Jérémy Leusie, un des treize militaires tués dans un accident d'hélicoptère au Mali mardi, l'émotion était vive à Varces, où il habitait.

Par Victor Lengronne

A l'entrée de Varces, les drapeaux sont en berne. Un hommage aux 13 militaires morts au Mali. Six faisaient partie de la 27e Brigade d'infanterie de montagne dont l'Etat-major se trouve à Varces.

Un seul officiait dans la commune même au 93e régiment d'artillerie : le maréchal des logis-chef Jérémy Leusie. Il avait 33 ans.
 

"Le risque zéro n'existe pas"

L'émotion était vive dans cette commune  de 8 400 habitants, qui abrite 3 000 militaires. "On est fortement touchés. Les militaires sont un maillon essentiel de la population varçoise", a réagi le maire (SE) de Varces, Jean-Luc Corbet.

Le général Givre, commandant de la 27ème Brigade d'infanterie de montagne s'est lui aussi exprimé : "Ces faits de guerre nous rapellent que les métiers des armes ne sont pas des métiers comme les autres, que le danger et le risque de mort sont omniprésents. Le risque zéro n'existe pas." 
 


Un drame qui n'a pas non plus laissé indifférent les habitants de la commune. Pierre ressent "une profonde tristesse", quand un autre habitant ressent "beaucoup de peine. Ca touche toute la communauté de Varces. C'est une catastrophe".
 

Une cérémonie aux Invalides lundi


Eliane se sent concernée. Deux familles de militaires habitent dans son lôtissement : "On pense à ces familles qui sont proches de nous. Ca fait de la peine. Et ce sont toujours des jeunes qui sont concernés dans ces affaires-là", regrette-t-elle.

La cérémonie d'hommage national aux militaires tués au Mali aura lieu lundi après-midi aux Invalides à Paris.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus