METEO FRANCE. Presque 20 degrés atteints dans le nord Isère, une douceur exceptionnelle pour un 3 février

La douceur était annoncée, elle était bien au rendez-vous ce lundi 3 février dans les Alpes du nord. 19,9 degrés ont été relevés à l'Isle d'Abeau, 19 à Séchilienne ou encore 16,4 à Saint-Martin-d'Hères. Des températures dignes du deuxième hiver le plus chaud depuis 1900. 

La température maximale à Grenoble ce lundi 3 février est 16,4 degrés.
La température maximale à Grenoble ce lundi 3 février est 16,4 degrés. © IP3 PRESS/MAXPPP
Ce lundi 3 février a été digne d'un mois de mai dans les trois départements des Alpes du nord. Des courants d'air en provenance des Açores et l'Atlantique subtropicale sont à l'origine de cette douceur exceptionnelle. 

Quelques-unes des températures relevées aujourd'hui : 

19,9°C à l'Isle-d'Abeau
19 °C à Séchilienne
17,9 °C à Beaucroissant
17,2°C à Saint-Laurent-du-Pont
16,8°C à Vizille
15,9°C au col des Ayes, aux Adrets
 
L'hiver 2019-2020 serait en effet le deuxième plus doux - après l'hiver 2015-2016 - depuis 1900, date des premiers relevés de températures. A Chamonix, il s'agirait même de l'hiver le plus chaud depuis...1881.
 
Conséquence de cette douceur en altitude, le risque d'avalanche est particulièrement fort. Le redoux déstabilise le manteau neigeux. 

Les cours d'eau réagissent également très fortement à cette période de chaleur, en raison de la fonte des neiges. La vigilance jaune aux crues a ainsi été activée sur l'Isère, la voie sur berge de Grenoble étant désormais fermée à cause de la montée des eaux.
 
Le mercure devrait toutefois redescendre un peu mardi 4 février, avec des maximales de 11°C à Grenoble, 9°C à Chambéry, 8°C à Annecy ou encore 0°C à Villard-de-Lans.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo