• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Musée de Grenoble. La barre des 100.000 visiteurs franchie pour l’exposition “Servir les dieux d’Egypte”

L'exposition "Servir les dieux d'Egypte" au musée de Grenoble / © Yann Gonon/ France 3 Alpes
L'exposition "Servir les dieux d'Egypte" au musée de Grenoble / © Yann Gonon/ France 3 Alpes

Le musée de Grenoble a reçu, ce jeudi 10 janvier 2018, son 100.000è visiteur. Un véritable succès pour l'exposition "Servir les dieux d'Egypte" qui se terminera le 27 janvier prochain. Pour permettre aux retardataires de s'y rendre d'ici là, trois nocturnes sont programmées.
 

Par Anne Hédiard

C'est un véritable carton ! L'exposition "Servir les dieux d'Egypte" au musée de Grenoble connaît un immense succès. Elle a reçu ce jeudi son 100.000è visiteur.

Dès le début, l'exposition est bien partie. Le premier dimanche de gratuité, le 4 novembre dernier, le musée enregistrait près de 5.000 visiteurs. Un record.
 

Durant les week-ends et vacances scolaires, il y avait fréquemment de longues files d'attentes devant le musée.
 
Longue file d'attente au musée de Grenoble pour l'expo "Servir les dieux d'Egypte" / © Céline Aubert / France 3 Alpes
Longue file d'attente au musée de Grenoble pour l'expo "Servir les dieux d'Egypte" / © Céline Aubert / France 3 Alpes


Il faut dire que c'était l'événement culturel de la rentrée 2018 à Grenoble. Elle met en lumière notamment la collection magnifique du Musée qui était un peu oubliée des visiteurs.
 
 

Trois nocturnes à venir


L'exposition, qui a débuté fin octobre s'achèvera le 27 janvier prochain. Afin de permettre à tous les retardataires de s’embarquer pour l’Egypte avant la fin, le musée propose 3 nocturnes exceptionnelles les 25, 26 et 27 janvier, jusqu’à 20h30.
 

Des égyptologues du monde entier en visite


Mais l’heure est à l’accueil des égyptologues venus du Caire, de Londres, de New York, de Vienne, de Varsovie qui vont débattre aujourd’hui et demain sur les Clergés et les cultes thébains il y a 3000 ans, à l’invitation du musée de Grenoble, du musée du Louvre, de la Sorbonne Université et de la Société française d’égyptologie.
 



 

A lire aussi

Sur le même sujet

A Clermont-Ferrand, l’université n’appliquera pas la hausse des frais d'inscription pour les étudiants étrangers

Les + Lus