Clermont-Ferrand : Emmanuel Macron viendra-t-il au Sommet de l’élevage ?

La venue d'Emmanuel Macron, ici au Salon de l'agriculture en 2019, au Sommet de l'élevage, près de Clermont-Ferrand, demeure incertaine. / © MICHEL EULER / POOL / AFP
La venue d'Emmanuel Macron, ici au Salon de l'agriculture en 2019, au Sommet de l'élevage, près de Clermont-Ferrand, demeure incertaine. / © MICHEL EULER / POOL / AFP

Le Sommet de l’élevage se tiendra la Grande Halle d’Auvergne de Cournon d’Auvergne, près de Clermont-Ferrand du 2 au 4 octobre. La venue du président de la République, Emmanuel Macron, est incertaine. Celle de Didier Guillaume, ministre de l'Agriculture est confirmée.
 

Par Catherine Lopes

Du mercredi 2 au vendredi 4 octobre, le Sommet de l’élevage doit se tenir à la Grande Halle d’Auvergne de Cournon d’Auvergne, près de Clermont-Ferrand. 1 560 exposants et 95 000 visiteurs sont attendus pour l’événement. Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, se rendra dans cette grande vitrine de l'élévage le mercredi 2 octobre. A son programme, des échanges avec les responsables de France Blonde d'Aquitaine puis avec les responsables des races de massifs et enfin avec les organisations professionnelles agricoles. 

Un agenda pas encore officiel

Malgré une invitation lancée au président de la République, la venue d’Emmanuel Macron demeure incertaine. Jacques Chazalet, président du Sommet de l’élevage, explique : « C’est toute la question. Nous l'avons invité en juillet, puis relancé. Nous en avons parlé au ministre, à la préfète, mais nous n’en avons pas la clef. On sait qu’il va sans doute venir au centenaire du journal La Montagne. Mais compte-tenu du décès de Jacques Chirac, je ne sais pas si cela va modifier son agenda. Cela serait bien qu’il vienne. Cela signifierait la reconnaissance de l’événement et qu’il s’intéresse aux agriculteurs ». Pour l’instant, l’agenda d’Emmanuel Macron du mois d’octobre n’est pas encore officiel. Le dernier président de la République à s’être rendu au Sommet de l’élevage est François Hollande en 2013. Lors de sa visite, il avait été accueilli par quelques sifflets.

Sur le même sujet

Les + Lus