"Il faut les soutenir" : deux ans après le début de la guerre, une marche pour l'Ukraine près de Clermont-Ferrand

Deux ans après le début de la guerre, une marche pour l'Ukraine a eu lieu ce samedi à Pont-du-Château, près de Clermont-Ferrand.

Elles et ils ont tout laissé derrière elles quand la guerre en Ukraine a démarré, il y a deux ans. Parmi les manifestants qui défilent dans les rues de Pont-du-Château à l'initiative de l'association UAID63, ce samedi 24 février, Nadia est venue en France avec ses 4 enfants.

Elle redoute que l'invasion de son pays par la Russie retombe dans l’oubli : "Je travaille à l'hôtel  et quand je dis que je suis Ukrainienne, beaucoup de personnes me disent qu'elles pensent que ce la guerre est déjà finie. Non c'est pas fini malheureusement,  je veux que tout le monde le sache", raconte-t-elle. 

"Je ne sais pas combien de temps ça va durer"

Car après deux ans de conflit et le retour de la guerre au Proche-Orient, mobiliser devient plus difficile. Ce samedi à Pont-du-Château, quelques habitants se sont joint au cortège en solidarité avec les Ukrainiennes et les Ukrainiens : "Il faut les soutenir, c'est atroce qui ce passe", rappelle une manifestante. 

La solidarité intacte entre les bénévoles de l’association et ces réfugiés dont la vie restera bouleversée pour toujours : "Ma famille veut rester en France parce que cette guerre est pas terminée et je ne sais pas combien de temps ça va durer encore", témoigne l'une d'entre elles.  Pour garder une part d’Ukraine en elle, Nadia et les autres avaient concocté des spécialités culinaires, l’un des derniers liens avec leur pays.