Régionales 2021 : Laurent Wauquiez dévoile à Lyon son programme pour "aller plus loin" à la tête d'Auvergne-Rhône-Alpes

Très présente depuis le début de sa campagne, la sécurité a largement sa place dans le programme du candidat Les Républicains Laurent Wauquiez à la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Mais pas seulement : il parle aussi de relance économique, de santé, d'environnement, et de principes républicains.

Laurent Wauquiez a présenté l'intégralité de son programme. Priorité régionale à la sécurité, puis plans d'actions en matière d'économie, de santé et d'environnement.. Ainsi que quelques domaines d'interventions dans la vie quotidienne
Laurent Wauquiez a présenté l'intégralité de son programme. Priorité régionale à la sécurité, puis plans d'actions en matière d'économie, de santé et d'environnement.. Ainsi que quelques domaines d'interventions dans la vie quotidienne © PHOTOPQR/LE PROGRES/MAXPPP

Le président sortant de la Région Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez surfe, depuis le début de sa campagne, sur des sondages dont les résultats lui sont largement favorables. Dans la plupart d'entre eux, il y devance ses adversaires de tous bords, et, selon les différentes hypothèses, serait ré-élu à la présidence de la région dans tous les cas.

Il n'empêche. Ce politique expérimenté mène une campagne méthodique, orchestrée au millimètre -c'est son habitude- en choisissant avec application les lieux et les thèmes de ses interventions.

Il sait que l'abstention est forte dans ce type d'élection. Il connait aussi le peu d'intérêt et le faible niveau d'information des citoyens concernant des institutions telles que le Conseil régional et ses compétences. Il se concentre donc logiquement sur les sujets les plus rassembleurs, d'abord de son camp, la droite et même au-delà. Il s'adresse globalement à toutes celles et ceux que les thèmes de sécurité, d'emploi, de santé, par exemple, intéressent.

Laurent Wauquiez et une partie de ses soutiens présentent le programme du candidat aux régionales 2021
Laurent Wauquiez et une partie de ses soutiens présentent le programme du candidat aux régionales 2021 © PHOTOPQR/LE PROGRES/MAXPPP

Le patron incontestable de la droite régionale

Première différence par rapport à son élection en 2015, Laurent Wauquiez est incontestablement devenu le leader de la droite régionale. Très connu par une majorité d'électeurs, il est, de surcroît, fortement soutenu par de nombreux élus de droite et du centre sans la moindre exception.

L'ensemble de ces élus, dont les communes, notamment, ont pu profiter de nombreuses subventions régionales, de Vichy à Ecully, de Valence à Albertville, participent à sa campagne via les réseaux sociaux ou sur le terrain. 

En bon connaisseur des compétitions électorales, le candidat "Les Républicains" a rapidement axé sa campagne sur quelques thèmes fédérateurs. Qui ne souhaite pas se sentir en sécurité, trouver un emploi, avoir accès à un médecin ou à l'internet rapide ? Ces sujets figurent parmi les piliers de son programme.

Conscient des évolutions de l'échiquier politique national comme local, le candidat Wauquiez n'oublie pas, au passage, le sujet des transports, de l'environnement, de la jeunesse. Tout le monde y trouve son compte. Il ne lui reste qu'à expliquer que l'ensemble est souvent déjà en chantier, et que sa réélection ne sera, de fait, qu'une poursuite, voire une amplification de son action. Bref, qu'il souhaite  "aller plus loin".

Trois plans régionaux d'action pour l'économie, la santé et l'environnement

Plaçant en priorité régionale absolue la sécurité, le programme de Laurent Wauquiez décline ensuite trois plans régionaux. Il veut agir sur l'emploi et l'économie, mais aussi sur la santé, en luttant contre les déserts médicaux, et enfin sur l'environnement.

Concernant l'économie, le candidat annonce un total d'un milliard d'euros pour financer son fonds régional, dans le but de relocaliser, moderniser et donc redynamiser l'économie. L'idée est d'apporter des capitaux à certaines entreprises et industries. Rien n'est précisé sur le type d'industrie ni le nombre d'emplois envisagés.

Au passage, le candidat réitère son exigence de préférence régionale, qu'il veut imposer aux communes subventionnées par la Région. Laurent Wauquiez n'oublie pas les agriculteurs et annonce la création d'une plateforme d'achats de produits régionaux en ligne. Il s'engage aussi à développer une montagne durable, soutenir les entreprises technologiques, et l'industrie du tourisme.

Dans le domaine de la santé, sont évoqués le développement des maisons de santé et la gratification des étudiants qui envisagent ces métiers. Laurent Wauquiez souhaite développer les consultations mobiles spécialisées. Un plan d'investissement pour les hôpitaux de proximité est également annoncé, et une aide à la recherche. 

Des véloparcs et des achats de vélos pour les communes

La qualité de l'air et la défense de l'environnement sont le troisième axe d'action proposé par le président sortant. Laurent Wauquiez endosse ses habits de défenseur de l'écologie et propose carrément de "réduire le gaspillage alimentaire", de "stopper les enfouissements de déchets" (deux actions prévues par la loi) et même de créer 1000 kilomètres de voies vertes. On dirait presque un discours des Verts.

C'est aussi le reflet du vécu d'un élu de terrain, en Haute-Loire. Dans la réalité, Laurent Wauquiez connaît bien les zones rurales, les agriculteurs et la chasse. Il passe systématiquement ses week-ends en famille loin de Lyon. Il sait l'importance de l'écologie, mais il lui renie toute appartenance politique.

LAurent Wauquiez veut acheter des vélos pour les communes 
Ici en 2015 Au départ de la course cycliste l'Ardéchoise et ses plus de 8000 participants Laurent Wauquiez, en tandem avec Didier Maneval non-voyant double champion de France handisport vélo, partent pour un parcours de 85km.
LAurent Wauquiez veut acheter des vélos pour les communes Ici en 2015 Au départ de la course cycliste l'Ardéchoise et ses plus de 8000 participants Laurent Wauquiez, en tandem avec Didier Maneval non-voyant double champion de France handisport vélo, partent pour un parcours de 85km. © WOSTOK PRESS/MAXPPP

Autre proposition qui risque de surprendre certains grands défenseurs du "tout-auto" : le programme du candidat LR annonce le soutien à la création de véloparcs et l'achat de vélos pour les communes.

Laurent Wauquiez poursuit son combat pour le développement de l'hydrogène mais condamne tout de même les anti-nucléaires qu'il qualifie d'"idéologues". Enfin, il souhaite soutenir les refuges pour limiter l'abandon des animaux.

Transports : pas de projet d'étoile ferroviaire régionale

Le candidat "Les Républicains" sait que les transports publics sont à la fois une compétence régionale essentielle, et un thème très présent dans la vie quotidienne de ses électeurs potentiels. Pour y répondre, il annonce vouloir poursuivre l'amélioration de la qualité de service dans les RER et l'usage des trains à hydrogène.

En revanche, aucun projet de nouveau réseau régional par train n'est annoncé. Ses adversaires, et notamment Fabienne Grébert (EELV), prônent ouvertement une réouverture de gares locales et la création d'un véritable RER Aura, soutenu par la majorité du Grand Lyon. Laurent Wauquiez ne le reprend pas dans ses objectifs d'action. En revanche, il souhaite toujours investir pour les routes et réclame la gestion des routes nationales.

Visite de Laurent Wauquiez avec mr Martin Yves maire de Sury Le Contal tour de ville et rencontre des habitants et des commerçants le 1er juin 2021
Visite de Laurent Wauquiez avec mr Martin Yves maire de Sury Le Contal tour de ville et rencontre des habitants et des commerçants le 1er juin 2021 © PHOTOPQR/LE PROGRES/MAXPPP

Concernant la gestion des lycées, le programme de Laurent Wauquiez annonce l'ouverture de 6 établissements (dont plusieurs sont privés) et la poursuite du soutien à l'apprentissage, "plutôt que le financement de stages parkings". Il souhaite également créer une bourse régionale pour soutenir la formation dans certains secteurs en tension. Le reste des intentons dans ce domaine relève de la sécurité.

A Lyon le 3 juin 2021 -Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne Rhône-Alpes, Béatrice Berthoux (vice présidente région AURA en charge des Lycées) et Alain Mérieux visitent le futur lycée Docteur Marcel Mérieux dans le quartier de Gerland
A Lyon le 3 juin 2021 -Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne Rhône-Alpes, Béatrice Berthoux (vice présidente région AURA en charge des Lycées) et Alain Mérieux visitent le futur lycée Docteur Marcel Mérieux dans le quartier de Gerland © PHOTOPQR/LE PROGRES/MAXPPP

Enfin, le programme du président sortant évoque des actions "sociales". Il souhaite amplifier le soutien aux actions des associations qui oeuvrent pour les personnes en situation de handicap. Laurent Wauquiez annonce la création d'une mutuelle régionale pour les jeunes et pour les seniors, essentiellement pour les 5% de la population qui n'ont pas de mutuelle.

Soutenir les territoires et "conditionner " les subventions aux communes

Que ce soit contre les grands opérateurs pour obtenir un accès à internet à haut-débit, ou pour les petites communes pour les aider à s'embellir, Laurent Wauquiez résume, dans un chapitre intitulé "Soutenir nos territoires", quelques actions déjà en cours, et y rappelle le soutien financier octroyé à quelques 470 festivals.

La politique n'est jamais loin. Dans cette même catégorie, le leader des Républicains dans la région a ajouté un chapitre "lutte contre le communautarisme". Laurent Wauquiez veut exiger des communes la signature d'une charte de respect des principes de la République. Cette signature les engagera à ne plus soutenir des associations dont il estime qu'elles ne respectent pas ces principes. Il cite à titre d'exemple le CCIF, qui se bat contre l'islamophobie.

Il faut au passage rappeler qu'un texte de loi portant sur le respect des principes de la République est actuellement en cours d'élaboration à l'Assemblée nationale.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections régionales 2021 politique élections région auvergne-rhône-alpes