"Bye Bye Bayer! Ciao Monsanto !" Plusieurs actions simultanées organisées par les opposants écologistes au géant de la chimie dans le Rhône

Publié le Mis à jour le

Plusieurs actions ont été organisées simultanément par des associations écologistes ce samedi 5 mars dans le Rhône pour demander l'arrêt des activités du groupe Bayer Monsanto.

Plusieurs mouvements écologistes parmi lesquels les Soulèvements de la terre, les Faucheurs Volontaires, la Confédération Paysanne Auvergne Rhône Alpes,  Youth for Climate Lyon et Extinction Rebellion Lyon ont coordonné une manifestation ce samedi 5 mars contre le groupe Bayer Monsanto dont le siège est basé à Lyon dans le 9e arrondissement. 

Cette campagne nationale intitulée "Bye Bye Bayer! Ciao Monsanto" a pour but de signifier directement "à une des multinationales les plus notoirement toxique  et mortifère de la planète qu’il est grand temps qu’elle disparaisse" affirme le collectif à l'initiative du rassemblement dans un communiqué. 

La préfecture du Rhône a interdit plusieurs secteurs aux alentours du siège de Bayer à Lyon "suite à des dégradations déjà survenues lors de manifestations dénonçant l'industrie agro chimique."


Plus tôt dans la journée du 5 mars, un cortège de militants vêtus de blanc s'est dirigé vers le site de Bayer Monsanto à Villefranche Limas (69). En légende de plusieurs photos publiées sur les réseaux sociaux ils affirment avoir pénétré sur le site, ce que dément le groupe Bayer. 

La réaction de Bayer Monsanto 

"Cette méthode et les menaces qui l’accompagnent sont en contradiction complète avec la volonté de dialogue dont Bayer fait preuve sur ses activités." a commenté l'entreprise dans un communiqué, ajoutant : "Bayer, par l’intermédiaire de son comité de Direction ou de ses nombreux experts internes, est régulièrement en interaction avec des ONG, pour échanger et répondre aux questions légitimes concernant nos activités ; mais le mode d’action utilisé par ce collectif ne laisse aucune place au dialogue et instaure un climat de violence que nous condamnons"

Dans la matinée du 4 mars 2022, des militants vêtus de blancs se sont également introduits sur le sièges de BASF à Genay (69). 80 faucheurs volontaires ont manifesté devant l’entreprise  pour protester contre l’utilisation des produits chimiques dans l’agriculture. 

Cette campagne a débuté il y a plusieurs semaines et se joue sur le terrain de la communication. Vidéos et collages d'affiches sont diffusées par plusieurs mouvements "pour maintenir la pression". 

durée de la vidéo : 26sec
Manifestation contre Bayer Monsanto à Lyon ©France TV

Un important dispositif policier a été déployé à Lyon sur l'ensemble du parcours, particulièrement autour du site de Monsanto que certains collectifs appelaient à assiéger. Une minorité de manifestants ont lancé des projectiles et tenté de s'approcher du bâtiment.

Après quelques minutes et le lancement de gaz lacrymogène, les forces de l'ordre présentes en nombre ont empêché les manifestants d'approcher du siège de Bayer Monsanto.