Direct : suivez l'équipe de France à la Coupe du monde de la pâtisserie

La Coupe du Monde de la Pâtisserie est de retour à Lyon avec le Salon international de l'alimentation et de l'hôtellerie (Sirha). La France est en compétition en ce vendredi 24 septembre, emmenée par Kevin Ollivier de l'Auberge du Père Bise, restaurant deux étoiles à Talloires (Haute-Savoie).

"C'est l'équipe attendue" : la formule sybilline de Stéphane Glacier, président et entraîneur de l'équipe de France de Pâtisserie en dit long sur la pression qui repose sur les épaules de nos "chefs pât'" pour cette Coupe du Monde 2021. En 10 participations, les Bleus avec leurs toques blanches ont remporté 8 titres, 8 médailles d'or qui confirment l'excellence de la pâtisserie tricolore.

Messieurs les Français, envoyez les premiers

Cette année, le capitaine de l'équipe de France n'est autre que Kevin Ollivier, chef pâtissier au restaurant de Jean Sulpice, deux étoiles situé à Talloires (Haute-Savoie). Lui et ses deux confrères ont l'honneur et la lourde responsabilité de présenter en premier leurs créations. Ce qui signifie que 3 heures et demi après le début de la compétition, ils doivent "envoyer" alors que les 5 autres nations du jour dispose de plus de temps.    

Une Coupe du Monde amputée de nombreuses équipes

Cette année, seules 11 équipes ont pu se rendre à Lyon où la compétition est répartie sur deux jours (24 septembre et 25 septembre). La faute évidemment aux problématiques sanitaires, puisque les compétiteurs de nationalités différentes doivent pouvoir se réunir en cours d'année pour s'entraîner ensemble. Et certains exercent leurs talents dans des restaurants parfois très loin de leur pays d'origine.

Un marathon de saveurs

Au cours de cette finale de la Coupe du Monde de la Pâtisserie 2021, les candidats ont 10h pour réaliser 3 épreuves de dégustation et 2 épreuves artistiques autour du thème « nature ». “Nous avons choisi ce thème pour la liberté qu’il offre aux équipes de s’exprimer artistiquement”, explique Quentin Bailly, vainqueur de l'épreuve en 2013.

Exit le chocolat ?

Cette année, l’entremets chocolat, épreuve historique depuis 30 ans, est remplacé par le dessert à partager. Frédéric Cassel, président de l'équipe victorieuse en 2013 justifie ce choix.  “L’idée est d’inclure davantage de convivialité, car c’est aussi ça, la pâtisserie !”

Pour autant le chocolat n'est évidemment pas banni de la compétition, bien au contraire. Le chocolat reste le produit-phare de l’épreuve, avec une sélection de chocolats Grands crus “Pure origine” , en accord avec les valeurs d’éco-responsabilité du concours.

Aux desserts citoyens !

Vous êtes un patriote de la petite cuillère ? un fondu de pâtisserie ? ou vous souhaitez juste voir ce qu'est un dressage de dessert de restaurant "à la minute" comme dans un établissement gastronomique ?  Et bien c'est en direct ici jusqu'à 16h30... et allez les Bleus!

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sirha culture gastronomie