Gérald Darmanin en visite à Villeurbanne, des moyens supplémentaires annoncés contre les trafics de drogue

En visite pendant deux jours à Lyon, le ministre de l'Intérieur s'est rendu ce vendredi 22 mars, au matin à Villeurbanne. Au menu : les trafics de drogue. Le collectif "Tonkin Pai(x)sible" s'est rassemblé devant la mairie, obtenant quelques minutes d'échange avec Gérald Darmanin.

Ce vendredi matin, le ministre de l'Intérieur et des Outre-mer, Gérald Darmanin, s'est rendu à Villeurbanne pour évoquer avec le maire socialiste Cédric Van Styvendael les problèmes de trafic de drogues.

Le collectif "Tonkin Pai(x)sible" avait demandé un entretien avec le ministre, mais celui-ci n'a pas donné suite. En réponse, une trentaine d'habitants ont décidé de se rassembler devant la mairie à l'arrivée du ministre pour lui remettre un courrier de propositions.

"On va passer à la vitesse supérieure"

Le ministre est venu échanger quelques minutes avec les manifestants, qui ont déployé leur banderole multicolore portant leur nom "Tonkin PAI(X)sible". "Nous sommes un collectif qui descend tous les jours dans notre quartier pour empêcher le deal de s'installer en bas de notre immeuble", a présenté un des habitants, avant de lister leurs demandes. 

"Vous avez raison, votre vie ne doit pas être conditionnée par le trafic de drogue. On a commencé à démanteler des points de deal dans l'agglomération lyonnaise et on va passer à une vitesse supérieure", a assuré le ministre, avant d'évoquer la mise en place de plus d'effectifs pour la police de Villeurbanne.

Sur les réseaux sociaux, le maire de Villeurbanne, Cédric Van Styvendael, annonce avoir obtenu : "une brigade dédiée au Tonkin et 500.000€ pour augmenter la vidéosurveillance". Cette brigade devrait être composée de douze policiers. 

"Rendez-vous dans six mois"

Des habitants qui ont également réclamé une meilleure prévention sociale et un accompagnement sur la toxicomanie. "Il y a un gros travail social, on sait que les petites mains du trafic sont les plus pauvres, que le trafic de drogue prospère sur la pauvreté et la mauvaise santé", a argumenté une habitante. 

"Rendez-vous dans six mois sur le terrain pour estimer l'efficacité des actions", sourit une habitante. 

Opération "place nette"

À Vénissieux, les quartiers de la Darnaise et de Croizat ont fait l’objet ces deux dernières semaines d’une opération "place nette". Le bilan de cette opération annoncé par la Préfecture : 59 interpellations. Les différentes opérations auraient aussi permis de saisir plus de 31 kilos de drogues ainsi que de l'argent liquide, un peu plus de 58 000 euros. 

Avant de se rendre à Villeurbanne, le ministre de l'Intérieur a justement rendu visite à la nouvelle compagnie de CRS, spécialisée dans les violences urbaines


La visite de Gérald Darmanin dans l'agglomération lyonnaise a commencé dès ce jeudi 21 mars,
où il a participé dans la soirée à la rupture du jeûne du ramadan, avec le maire de Lyon Grégory Doucet.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité