Lyon: un lycéen de 15 ans touché au visage par un tir de LBD et transporté à l'hôpital

Ce vendredi matin, lors d'un blocage au lycée Ampère-Saxe de Lyon, un lycéen de 15 ans a été touché à la joue par un tir de LBD 

Les lycéens ont été repoussés par la police vers 8H15
Les lycéens ont été repoussés par la police vers 8H15 © FTV
Ce vendredi matin, le lycée Ampère-Saxe était bloqué par une quarantaine de lycéen. Lors de l'intervention des policiers, un élève de 15 ans a été touché à la joue par un tir de LBD (lanceur de balle de défense) alors qu'il n'était pas visé.
 

Heurts entre lycéens et policiers


Selon les témoignages que nous avons recueillis, une quarantaine de lycéens bloquaient le lycée Ampère-Saxe ce matin vers 07H00. Au moment de l'intervention des policiers vers 8H15, c'est en tout une soixantaine d'élèves selon les manifestants, une centaine selon la police, dont certains non-bloqueurs, qui ont été évacués.
 

Une intervention policière sans sommation


L'intervention policière de ce matin s'est faite sans sommation, surprenant les lycéens. D'après la préfecture qui confirme cette information, l'abcsence de sommation est justifiée par le fait que les policiers étaient visés par des tirs de projectiles, lancés par un manifestant en particulier. Les forces de police ont donc chargé, les lycéens se sont alors rabattus sur les trottoirs en face du lycée. Selon les témoignages des lycéens, des gifles et des coups ont été donnés, des tirs de gaz lacrymogène et un tir de LBD effectués.
 
 

Erreur de tir


Selon la police, le tir de LBD visait le manifestant qui lançait des projectiles. Selon les témoignages sur place, une quinzaine de mètres séparaient les policiers des manifestants. Une enquête devrait déterminer pourquoi un lycéen de 15 ans, qui n'était pas visé par ce tir, a été touché à la joue. Selon la police, la victime de ce tir a été transportée à l'hôpital pour des examens, elle "va bien" et "peut parler".
En janvier dernier déjà, un adolescent de 15 ans avait été touché à la joue par un tir de LBD à Strasbourg, comme l'ont rapporté nos confrères de France 3 Alsace, nécessitant 6 heures d'opération pour diverses fractures.
 

Demande d'interdiction de l'usage des lanceurs de balles de défense


Dans un courrier adressé ce vendredi à la préfète chargée de la sécurité et au maire de Lyon, Nathalie Perrin-Gilbert, maire du 1er arrondissement de Lyon, demande "d'interdire l'usage des LBD 40 et des grenades GLI-F4 sur le territoire de la ville de Lyon, usage qui contrevient à la liberté d'expression et de manifestation".

En 2018 et 2019, 40 personnes blessées à un oeil ont été recensées.
  
durée de la vidéo: 00 min 07
Blocage du lycée Ampère à Lyon ©FTV
durée de la vidéo: 00 min 09
Blocage du lycée Ampère à Lyon ©FTV


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation économie social grève retraites violence faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter