• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Près de 200 “gilets jaunes” manifestent au nom des femmes à Lyon

Après le 26e samedi de manifestation de "gilets jaunes" à Lyon hier, une nouvelle marche, modeste, visait à défendre les femmes ce dimanche 12 mai, auprès du palais de justice. / © Yaëlle Marie / France 3
Après le 26e samedi de manifestation de "gilets jaunes" à Lyon hier, une nouvelle marche, modeste, visait à défendre les femmes ce dimanche 12 mai, auprès du palais de justice. / © Yaëlle Marie / France 3

Près de 200 personnes, dont une relative majorité de femmes, défile ce dimanche 12 mai le long des quais de Saône à Lyon, pour dénoncer notamment les féminicides. 

Par Mathieu Boudet

Le tour des femmes. Après la traditionnelle manifestation du samedi, des "gilets jaunes" ont lancé un appel "régional" pour une "marche des femmes" ce dimanche 12 mai après-midi, à Lyon.

Partie du palais de justice peu après 14h30, la manifestation réunit moins de 200 personnes (180 selon la police), avec en tête de cortège des femmes, suivies par des hommes, invités à participer.
 

Contre les féminicides


La manifestation, pacifique, était déclarée en préfecture et annoncée notamment sur la page facebook d'un groupe de "gilets jaunes" de Lyon. Les autorités ont d'ailleurs autorisé leur passage par des zones qui étaient interdites la veille à la manifestation des "gilets jaunes", ne craignant pas de débordements spécifiques. 

Elle vise à dénoncer les féminicides et la précarité de femmes qui élèvent seules leurs enfants notamment. Parmi les condamnations, le constat que 52 femmes sont mortes, cette année, sous les coups de leur conjoint. Parmi les manifestant(e)s, des femmes de la région, voire de Paris. Avant le départ de la marche, Jérôme Rodriguez, une figure nationale du mouvement des "gilets jaunes", a fait une apparition pour saluer des femmes déguisées en "Marianne". 


Cet évènement intervient après un week-end chargé pour Lyon autour des mouvements des "gilets jaunes", alors qu'hier, la ville était appelée à être un "point de ralliement national", avec environ 2 500 manifestants, et un autre rendez-vous en soirée, pour un barbecue festif au parc de Gerland, qui avait réunit environ 300 participants. 

Sur le même sujet

DIRECT VIDÉO. Tour de France 2019 : 9e étape Saint-Étienne > Brioude

Les + Lus