Présidentielle. Gérard Pignol, le ''petit'' candidat lyonnais, réclame plus de démocratie

Publié le
Écrit par Géraldine Chaine
Gérard Pignol souhaite que les ''petits'' candidats comme lui aient plus de visibilité pour obtenir les 500 signatures.
Gérard Pignol souhaite que les ''petits'' candidats comme lui aient plus de visibilité pour obtenir les 500 signatures. © DR

Gérard Pignol, ancien principal de collège et musicien, a décidé de se lancer dans la course à l'élection présidentielle de 2022. Le problème reste les 500 parrainages nécessaires pour figurer au premier tour.

Gérard Pignol aimerait que les ''petits'' candidats comme lui bénéficient de plus de visibilité, et il le fait savoir : "Je suis très en colère parce que des candidats comme Eric Zemmour, Jean-Luc Mélenchon ou encore Marine Le Pen passent tous les jours sur tous les plateaux télés en disant qu'ils n'ont pas les 500 signatures. Ils en profitent pour lancer des appels aux maires et les petits candidats comme moi, nous ne sommes pas invités. Donc il y a un manque flagrant de démocratie!"

Le candidat oulinois a lancé une pétition en ligne "pour que les petits candidats soient invités sur les plateaux télés". Elle a recueilli quasiment 20 000 signatures.

Gérard Pignol dénonce également ce manque de démocratie lié à ces fameux 500 parrainages nécessaires pour pouvoir se présenter au premier tour de l'élection présidentielle, dans une vidéo Youtube qui a été vue plus 50 000 fois. "Pour lui, "le nombre de vues prouve que les gens sont intéressés par le sujet".

Limiter le nombre de parrainages

Des solutions, Gérard Pignol en a deux pour faciliter l'accès aux précieuses signatures. Il souhaiterait dans un premier temps limiter à 1000 le nombre de parrainages par candidat «de manière à ce que les grands candidats ne monopolisent pas toutes les signatures». Il voudrait également que les élus qui parrainent aient la liberté de rendre leur choix public ou pas. "Liberté = parrainages = démocratie" répète-t-il. "Actuellement les parrainages sont rendus publics c'est ce qui bloque les signatures."

"Je dis aux maires de créer la sensation"

L'ancien principal de collège a déjà démarché tous les maires de l'agglomération lyonnaise. S'il a eu quelques retours, il n'a pour l'heure aucune promesse de parrainage. "Je dis aux élus de créer la sensation, l'exceptionnel en accordant leur parrainage à un petit candidat Je lance un appel aux maires. Ils peuvent créer quelque chose qui sorte de l'ordinaire".

En tout, 42 000 élus sont habilités à parrainer les candidats. Les formulaires de parrainage devront parvenir au plus tard le vendredi 4 mars 2022 à 18h00 au Conseil constitutionnel. 

Dans son programme qu'il a mis en chanson dans une vidéo, Gérard Pignol veut faire rêver les français. Il prône le respect, milite pour l'éducation des enfants et souhaite mettre l'écologie au cœur de préoccupations de tout le monde.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.