• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Sirha 2019 à Lyon : Mathieu Otto défend les couleurs de la France pour le Bocuse d'Or

Bocuse d'Or - Matthieu Otto aux fourneaux pour défendre les couleurs de la Team France - 30/1/19 / © J.Sauvadon
Bocuse d'Or - Matthieu Otto aux fourneaux pour défendre les couleurs de la Team France - 30/1/19 / © J.Sauvadon

Durant deux jours, la compétition fait rage au Sirha pour les candidats qui veulent décrocher le Bocuse d'Or. Un véritable graal de la gastronomie. Ce sont 24 pays qui sont en compétition... le verdict est rendu ce mercredi soir. La team France est défendue par le chef Matthieu Otto. 

Par Dolores Mazzola

En 2017, l'équipe des Etats-Unis avait remporté le Bocuse d'Or à Lyon, lors du Sirha, grand rendez-vous mondial de l'alimentation, de la restauration et de l'hôtellerie. La Team France, emmenée par le jeune chef Matthieu Otto, a-t-elle une chance de décrocher la précieuse statuette cette année ? Réponse ce mercredi en fin de journée.

Alea Jacta Est ! 


L'équipe de France est entrée dans la compétition ce mercredi, deuxième et dernier jour de la compétition. La pression est intense pour Matthieu Otto défend les couleurs de la France qui n'est pas monté sur le podium et n'a pas remporté le Bocuse d'Or depuis 2013. Matthieu Otto est le second de l'Auberge Saint-Walfrid, à Sarreguemines, en Moselle... 
Durant deux ans, le jeune cuisinier a patiemment mis au point les deux thèmes imposés: le carré de veau (le plat) et une chartreuse de légumes aux coquillages (l'assiette). Il travaille avec concentration sous l'oeil attentif de son coach, Romuald Fassenet. Les candidats disposent de 5 h 35 pour réaliser ces deux plats... et pas une minute de plus.
 
Mathieu Otto défend les couleurs de la France pour le Bocuse d'Or
Le jeune cuisinier Matthieu Otto défend les couleurs de la France pour le Bocuse d'Or. La France n'a pas remporté cette compétition depuis 2013. 30/1/19 - France 3 RA - J.Sauvadon, JC.Adde
Pour cette édition 2019 du Bocuse d'Or,  24 chefs - dont deux femmes - venus du monde entier s'affrontent autour de deux plats traditionnels de la gastronomie française. La chartreuse de coquillages est un clin d'oeil au chef Joël Robuchon décédé en août dernier. Le carré de veau rôti est un hommage à Paul Bocuse, fondateur de ce concours décédé voici un an.

On découvre les 2 plats de la France
 

 

LE PALMARES

Ce mercredi soir, le verdict est tombé :  à l'issue de deux journées intenses de compétition, le Danemark a obtenu le Bocuse d'Or. Le jury a désigné deux autres équipes venues du nord de l'Europe pour monter sur le podium. Le Bocuse d'argent est attribué à la Suède. Le Bocuse de bronze revient à la Norvège. 

Sur le même sujet

Haute-Loire : il faut sauver le busard cendré

Les + Lus