Turquie : liberté provisoire pour Tuna Altinel, l'enseignant en mathématiques à Lyon

Tuna Altinel a été arrêté et incarcéré lesamedi 11 mai après-midi à Balikesir, en Turquie / © Amitiés Kurdes Lyon et Rhône Alpes
Tuna Altinel a été arrêté et incarcéré lesamedi 11 mai après-midi à Balikesir, en Turquie / © Amitiés Kurdes Lyon et Rhône Alpes

Ce mardi 30 juillet s'est ouvert le procès de Tuna Altinel en Turquie. Cet enseignant de Lyon 1 est poursuivi pour « appartenance à une organisation terroriste » pour sa participation à une réunion organisée en France par une amicale kurde, en février.

Par Emilie Henny

Il est incarcéré depuis le 11 mai à Balikesir, en Turquie. Tuna Altinel, professeur de mathématiques à Lyon 1, est jugé, à partir de ce mardi 30 juillet, dans son pays d'origine. Il est poursuivi pour « appartenance à une organisation terroriste », une charge beaucoup plus lourde que celle pour laquelle il est jugé depuis fin février, à Istanbul. Il est en effet aussi poursuivi pour "propagande terroriste" pour avoir signé un appel qui dénonce l'intervention militaire turque dans certaines provinces kurdes.

L'état turc lui reproche d'avoir participé à une réunion organisée par l'amicale franco-kurde, en février, à Villeurbanne dans le Rhône. Ce ressemblement avait pour but pour dénoncer les massacres de civils commis par l’armée Turque à Cizre, ville kurde de Turquie, en représailles de la déclaration d'« autonomie municipale » par rapport au gouvernement d’Erdogan.

Les avocats turques ont plaidé l'acquittement et demandé la libération immédiate du mathématicien. Maitre Baptiste Bonnet, doyen de la faculté de droit de Saint-Etienne, et missionné par l'Université Lyon 1, a assisté les avocats de Tuna Altinel.
 


Peu avant 16h, l'AFP a annoncé la liberté provisoire pour Tuna Altinel. La décision du juge a été accueillie par des cris de joie et des applaudissements
d'une centaine de soutiens de M. Altinel, qui comptaient se rendre dans la soirée devant la prison de Balikesir (ouest de la Turquie) où il est détenu pour assister à sa remise en liberté. 


Les universitaires pour la paix en soutien

En signe de soutien, Les universitaires pour la paix" ont fait la route jusqu'à Balikesir où son procès a débuté en début d'après-midi.
Sur Twitter, une association relaie la conférence de presse des soutiens de Tuna Altinel devant le tribunal de Balikesir : "Il est emprisonné depuis 81 jours sans aucune preuve. En tant qu'amis de Tuna, nous demandons sa libération immédiate."

Sur le même sujet

Les + Lus