Urgence climatique: "Le Tour de France doit s'y mettre aussi!", Grégory Doucet, maire de Lyon

A l'origine d'une polémique sur le Tour de France, qu'il a estimé "machiste et polluant", le maire écologiste de Lyon, Grégory Doucet a participé à la cérémonie du maillot vert, samedi, après l'arrivée de la 14e étape. Sur la polémique lancée deux jours avant l'arrivée, l'élu s'explique.
Critique du Tour de France : le maire écologiste de Lyon Grégory Doucet s'explique (12/9/20)
Critique du Tour de France : le maire écologiste de Lyon Grégory Doucet s'explique (12/9/20) © France TV

Samedi après-midi, à l'arrivée du Tour de France dans sa ville, au micro de France 3 Grégory Doucet était présent et a salué la victoire d'étape du Danois Soeren Kragh Andersen, tout en déplorant l'absence de Romain Bardet victime d'une chute. L'Auvergnat, qui souffre d'une commotion cérébrale, a abandonné le Tour vendredi soir quelques heures après sa chute survenue lors de la 13e étape sur la route du Puy Mary, dans le Cantal.
 

Je suis très content qu'on puisse accueillir tous ces sportifs (...) Je suis heureux que les Lyonnaises et les Lyonnais aient pû assister à cette arrivée et entrer en communion avec tous ces coureurs, a tenu à indiquer le maire écologiste. 


L'arrivée des coureurs s'est déroulée à huis-clos mais les amateurs du Tour étaient nombreux sur le parcours, notamment dans la montée de la Croix-Rousse ...

"Machiste" et "polluant", les propos polémiques du maire de Lyon sur le Tour


Grégory Doucet, élu à la tête de Lyon le 28 juin dernier, a tenu un discours très critique à l'égard du Tour de France, qu'il a estimé "machiste et polluant".  Des propos formulés dans la presse, quelques jours seulement avant l'arrivée de la Grande Boucle dans la Capitale des Gaules. Le maire écologiste de Lyon s'était notamment interrogé, dans un entretien au quotidien régional Le Progrès, sur "l'empreinte écologique du Tour", assurant que l'épreuve "n'était pas écoresponsable". Ses propos avait suscité de nombreuses critiques et réactions, notamment sur les réseaux sociaux. 

Samedi matin, l'association française des coureures cyclistes (AFCC) a également réagi en désapprouvant "fermement" les propos du maire de Lyon à propos du Tour de FranceSur la question de l’écologie, l’AFCC a au contraire estimé que "le cyclisme, qu’il soit de compétition ou pas, s’inscrit dans une démarche écologique incontestable".
 

Exigence d'exemplarité

Samedi, à l'arrivée du Tour, Grégory Doucet s'est notamment expliqué au micro de France 3 sur les accusations de machisme : "J'ai dit que le Tour de France devait être une occasion de célébrer tout autant le sport féminin que le sport masculin. Une femme n'est pas moins méritante de franchir le col de l'Izoard qu'un homme." Le maire de Lyon indique vouloir promouvoir le sport féminin "à la même hauteur que le sport masculin".  

Grégory Doucet a rappelé que cet événement sportif, après la Coupe du Monde et les Jeux Olympiques est l'événement qui rassemble le plus de téléspectateurs... Pour le maire de Lyon, cet événement qui "véhicule des valeurs" doit faire preuve d'exemplarité en matière d'égalité homme-femme et en matière d'éco-responsabilité notamment face à l'urgence climatique. "Ces grands événements qui sont vus de tous le monde doivent être exemplaires parce qu'ils véhiculent beaucoup de messages," a rappelé l'élu.

Sur la question de "l'empreinte écologique du Tour", le nouveau maire de Lyon a enfoncé le clou samedi après-midi, après l'arrivée.

Le respect des limites planétaires, c'est fondamental aujourd'hui, pour que l'on continue à avoir un Tour de France dans quelques décennies. Il faut s'engager aujourd'hui pour la planète et le Tour de France doit s'y mettre aussi ! Je suis convaincu que cela va se faire (...) On reverra le Tour de France à Lyon avec une exigence d'éco-responsabilité.

Grégory Doucet, maire écologiste de Lyon

Aujourd'hui la polémique semble close mais les propos du maire étaient-ils volontairement provocateurs? "parfois il faut pousser, il faut un peu bousculer pour que les esprits qui s'échauffent se revigorent et se mettent au travail..." s'est justifié Grégory Doucet qui indique avoir échangé avec Christian Prudhomme, le patron du Tour de France, "qui a envie d'avancer dans cette voie". 
 

Le Maillot Vert à l'honneur


Autre maillot, autre symbole. Le maire de Lyon a participé à la cérémonie protocolaire du maillot vert, après l'arrivée de la 14e étape de la Grande Boucle. Le maillot vert du Tour de France désigne le coureur en tête du classement par points, souvent le meilleur sprinteur de l'épreuve. Le maillot est détenu par l'Irlandais Sam Bennett. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tour de france cyclisme sport polémique société