Bactérie aux thermes de Brides-les-Bains : la réouverture prévue fin mars 2020

Publié le Mis à jour le
Écrit par M.D.

Les thermes de Brides-les-Bains rouvriront le 30 mars 2020, onze mois après leur fermeture. L'agenda des travaux apparaît "très sûr", selon l'établissement qui lutte contre une contamination bactérienne.

Après des mois à lutter contre une bactérie qui a contaminé l'eau de la station thermale, l'établissement de Brides-les-Bains rouvrira le 30 mars 2020, annonce-t-il dans un communiqué. La suspension des cures conventionnelles, qui dure depuis avril, a lourdement impacté l'activité économique de la ville savoyarde pendant la haute saison.

Alors que la date de réouverture est sans cesse repoussée depuis le printemps en raison de la persistance de la bactérie pseudomonas, la station se dit "plutôt sûre" de la date annoncée. D'importants travaux ont été engagés dans l'établissement thermal depuis plusieurs semaines.
 
La phase de forage a démarré, lui succédera une grosse salve de travaux consistant à remplacer l'approvisionnement des sources. Une tâche confiée, après appel d'offres, au groupement d'entreprises SAUR et Pétavit.

Le planning des travaux semble "très sûr", selon une chargée de communication, ajoutant que des "aléas indépendant de (leur) volonté" pourraient malgré tout repousser la date de réouverture aux curistes. "Nous nous sommes fixés un haut niveau d'exigence afin d’éviter tout risque de nouvel arrêt de l’exploitation de nos établissements", déclare Gérard Magat, directeur général de SET Brides dans un communiqué.

 

Coup dur économique


Le "Grand spa thermal", la buvette thermale, tous deux alimentés par une source et un réseau indépendants et la piscine thermale de Salins étaient déjà ouverts normalement. Seule la persistance de la bactérie pseudomonas empêchait la reprise des cures conventionnelles, celle-ci devant être totalement éliminée avant la reprise de l'activité. Un objectif qui va être rendu possible après le remplacement de l'ensemble des éléments du système d'approvisionnement et de stockage de l'eau thermale.
 
Les professionnels du tourisme ont, eux, alerté Bercy pendant l'été, disant face à une situation "dont ils pourraient ne pas se relever". La Région avait conscenti à verser une aide de 1,5 million d'euros aux commerçants pour faire face à ce coup dur.

Septembre et octobre sont les mois les plus importants pour Brides-les-Bains, la clientèle des thermes conventionnés représente environ 70% de l'activité des hôtels et commerces sur cette période. Le créneau est loupé pour la saison 2019, mais les professionnels espèrent limiter la casse grâce à la saison d'hiver, l'arrivée des skieurs et la réouverture prochaine de l'établissement.