Coronavirus : vélos à 1 euro par jour, nouvelles pistes cyclables, l'agglo de Chambéry veut miser sur le vélo

Publié le Mis à jour le
Écrit par Yann Gonon .

Alors que le déconfinement se profile à partir du 11 mai, l'agglomération de Chambéry affirme vouloir miser sur le vélo. Objectif : accompagner les citoyens qui reprendront le travail. Nouvelles pistes cyclables, locations de vélos à 1 euro par jour, voici les premières pistes qui se dessinent.

Permettre aux citoyens de se déplacer pour aller travailler sans risquer d'être contaminés par le nouveau coronavirus. A deux semaines de la fin du confinement, l'agglomération de Chambéry présente un plan pour favoriser l'utilisation du vélo.

A partir du 11 mai prochain, le début du processus de déconfinement, dont les grands principes ont été présentés ce mardi 28 avril devant l'Assemblée nationale, devrait entraîner un retour au travail pour tous les salariés qui ne peuvent pas excercer à distance. Comment ces salariés retourneront-ils travailler ? Sans doute moins souvent qu'auparavant grâce aux transports en commun pronostique le Grand Chambéry, la collectivité qui regroupe 37 communes autour de Chambéry.

Dans un communiqué, le Grand Chambéry expose plusieurs propositions pour faire une place plus importante au vélo. La "Vélostation", située place de la gare tout d'abord, est rouverte depuis ce lundi 27 avril, "avec prise de rendez-vous". Plus de 600 vélos "classiques", ainsi que des vélos électriques, des bi-porteurs ou encore des vélos pour enfants sont à nouveau disponibles. Un contrôle technique mensuel gratuit, des cours de mécanique mais aussi un accompagnement individuel pour les personnes "désireuses de se remettre en selle" sont également proposés.

L'autre point annoncé ce mardi 28 avril, c'est une tarification "préférentielle, pour accompagner cette dynamique jusqu’au 1er juillet". Concrètement, louer un vélo à la journée ne coûtera plus qu'1 euro par jour, contre 6 euros actuellement en plein tarif. La location au mois coûtera 10 euros et celle au trimestre 20 euros contre 50 euros auparavant.
 
Comme dans d'autres agglomérations, notamment à Paris, ou encore à Lyon, Chambéry devrait prévoir également de nouvelles pistes cyclables provisoires. Le réseau actuel de 90 kilomètres devrait s'étoffer. 59 kilomètres de plus étaient déjà annoncés dès la fin 2019. Le Grand Chambéry indique qu'un "travail technique est en cours afin d’identifier les itinéraires qui peuvent être les plus utiles à livrer d’ici quelques semaines".

 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité