Ugitech : la cagnotte en mémoire de l’ouvrier décédé atteint plus de 42 000 euros

Publié le
Écrit par MCP
L'aciérie Ugitech est située à Ugine, en Savoie.
L'aciérie Ugitech est située à Ugine, en Savoie. © F3Alpes

Yassine, un ouvrier de 38 ans, a perdu la vie, le lundi 3 janvier dernier, dans un grave accident survenu à l’usine d’Ugitech, à Ugine (Savoie). Pour aider sa famille, des collègues de travail ont lancé une cagnotte en ligne. Plus de 40 000 euros ont déjà été récoltés.

Onze jours après le drame, le décès de Yassine suscite toujours une vague d’émotion et de solidarité au sein d’Ugitech.  

En la mémoire du grutier de 38 ans, décédé dans un accident de travail le 3 janvier dernier, une cagnotte en ligne avait été ouverte par des employés de l’aciérie d'Ugine (Savoie) peu de temps après le drame. Le jour de son enterrement, ce vendredi 14 janvier, son montant s’élève déjà à plus de 42 000 euros.  

A l’origine de cette cagnotte, Julien Lecossois ne s’attendait pas à ce qu’elle suscite "autant d’élan". "Ça nous fait du bien de savoir que Yassine est soutenu, poursuit-il. Il le mérite, car c’est un homme qui faisait toujours passer sa famille et ses amis avant lui-même."  

Au total, plus de 1 000 personnes y ont participé "et d’autres entreprises des environs s’apprêtent à faire de même", ajoute ce proche collègue de la victime. Les fonds seront intégralement reversés à la famille de Yassine.  

Un terrible accident  

Ce père de deux enfants avait perdu la vie lors de l’effondrement d’un pont d’aciérie à Ugitech le lundi 3 janvier.

Dans un premier temps porté disparu après l’accident, il a été retrouvé mort sous les décombres le lendemain par les secouristes. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.