“Tout le monde croit que je [skie] à Courchevel” : le maire de la station invite Emmanuel Macron à venir y skier

Alors qu'une phrase prononcée par Emmanuel Macron lors de ses voeux à la presse le 15 janvier avait fait polémique sur les réseaux sociaux, le maire de la ville de Courchevel l'a invité à venir skier, espérant "casser certaines idées reçues selon lequelles Courchevel serait réservée à l'élite".

Emmanuel Macron lors d'un séjour au ski dans les Pyrénées, le 15 mars 2019.
Emmanuel Macron lors d'un séjour au ski dans les Pyrénées, le 15 mars 2019. © LAURENT DARD / AFP
"Je ne peux même plus aller skier dans les Pyrénées, tout le monde croit que je suis à Courchevel", a lâché Emmanuel Macron lors de ses voeux à la presse, mercredi 15 janvier.
 
Une petite phrase, relayée par Europe 1, qui a sucité de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux. En réponse à ce début de polémique, le maire de la commune savoyarde, Philippe Mugnier, a choisi d'adresser une lettre au président, vendredi 17 janvier.
 

Réaction Philippe Mugnier Maire de Courchevel by France Gren on Scribd


"Nous recevons des vacanciers aux profils très variés !"

"On ne vous a jamais vu dans notre station ! Je saisis donc cette opportunité pour vous proposer de venir la découvrir, invite Philippe Mugnier. Je vous accompagnerais tout d’abord à la rencontre de nos acteurs économiques qui ont à coeur de porter les valeurs de l’excellence à la française. [...] J’aurais ensuite le plaisir de vous présenter les 250 jeunes membres de notre Club des Sports [...] Enfin, cette visite serait l’occasion de casser certaines idées reçues selon lesquelles Courchevel serait réservée à l’élite. Nous recevons des vacanciers aux profils très variés !"
 
Contacté, le maire de Courchevel assure que sa réponse a été écrite sur le ton de l'humour. "C'est purement amical, explique-t-il. On est montré du doigt comme un station bling bling, alors que c'est faux. On est fier de notre image de luxe, mais les gens nous choisissent aussi pour la qualité de notre domaine skiable. Et c'est le rôle d'un maire de défendre son territoire." 


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
polémique société ski sport emmanuel macron politique