Montagne : Pralognan la Vanoise, le petit miracle en Tarentaise

Cette petite station de montagne est un havre de paix aussi bien en hiver qu'en été. Loin de l'agitation de ses voisines internationales, Pralognan fait figure d'exception dans la vallée la plus touristique du monde. Située entre le parc national de la Vanoise et le domaine des Trois Vallées auquel elle n'est pas reliée, la station de Savoie a su conserver un charme hors du temps qui contraste avec les géantes de la vallée.

Passé les derniers virages qui mènent à Courchevel, la vallée de Bozel devient plus sauvage au fur et à mesure que l'on s'enfonce vers les hauts massifs. Pralognan est un village séculaire installé sur un vaste plateau au pied des plus hauts sommets de la Savoie, la Grande Casse (3 855 mètres) et la calotte glaciaire des glaciers de la Vanoise, perchée à plus de 3 500 mètres. Ces sommets emblématiques du parc national sont des repères pour tous les amateurs de haute montagne, et de randonnées sauvages.

Pralognan, la montagne authentique

Pralognan s'est fait une place dans ce décor somptueux, et revendique fièrement sa particularité. Son domaine skiable, familial, de taille modeste, ouvre néanmoins sur les paysages grandioses de la Vanoise. Et il n'a jamais été connecté au plus grand domaine skiable du monde, celui des Trois Vallées, via Courchevel, pourtant situé juste à côté. Pas plus qu'au domaine de La Plagne, lui aussi immense, via le village voisin de Champagny. Ce qui en fait l'un des plus modestes domaines skiables de la vallée, mais certainement pas le moins sympathique... En Tarentaise, où se succèdent les stations les plus modernes et vastes de la planète, Pralognan fait figure d'exception, de miracle diront certains, tant la pression touristique y est forte. 

Mais le trésor de Pralognan est ailleurs. Au sud du village s'étend une longue vallée qui mène au sommet de Peclet-Polset. La vallée de Chavière longe la calotte glaciaire de la Vanoise, en contrebas. Elle est restée vierge de tout équipement. On y croise un nombre impressionnant d'animaux sauvages, bouquetins, chamois et autres aigles royaux.

>> REPLAY : Le coeur sauvage de la Tarentaise 

En été, ce vallon très fréquenté est desservi par une petite route de montagne qui réduit la marche pour arriver au refuge du Roc de la Pêche, situé à 1 911 mètres d'altitude, à mi-chemin entre la station et le fond de vallée. Mais en hiver, c'est depuis Pralognan qu'il faut mettre les skis de randonnée ou les raquettes et parcourir plus de huit kilomètres pour s'y rendre ! 

Si ce refuge est situé à une altitude moyenne, le décor de haute montagne qui s'ouvre devant force le respect et renforce la sensation d'isolement. Mais son emplacement et son histoire (une ancienne abbaye) en ont fait une halte privilégiée sur les chemins du vallon. Pralognan est un petit miracle en Tarentaise, une piqûre de rappel qui reconnecte avec la montagne authentique, loin du gigantisme et de la frénésie ambiante.

>> "Le coeur sauvage de la Tarentaise" un magazine de 26 minutes présenté par Laurent Guillaume, réalisé par Xavier Blanot, diffusé le dimanche 4 février à 12H50 dans "Chroniques d'en Haut" sur France 3 Auvergne-Rhône-Alpes

À revoir en REPLAY sur france.tv

L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité