Orages : déluge de grêlons en Franche-Comté

Deux grosses averses de grêlons ont touché la Franche-Comté, comme ici à Pugey dans les environs de Besançon. / © France 3 Franche-Comté
Deux grosses averses de grêlons ont touché la Franche-Comté, comme ici à Pugey dans les environs de Besançon. / © France 3 Franche-Comté

Météo-France a vu juste en relevant son alerte météo de jaune à orange quelques heures avant le passage des orages sur la Franche-Comté. Deux gros épisodes de grêle ont balayé la région ce samedi soir.

Par Florent Boutet

Un déluge de grêle. C'est ce qui a frappé la Franche-Comté ce samedi 30 juin au soir. Météo-France qui a attendu 18 heures pour passer du jaune à l'orange sur l'échelle de ses alertes-vigilances ne s'y était pas trompé. Dans certains endroits comme à Levier, les grêlons faisaient 7 centimètres de large. C'est ce que la gendarmerie nous a confirmé. Ce lundi les écoles de la commune resteront fermées en raison des dégâts occasionnés par les orages. Plusieurs témoignages concordants font part de fuites d'eau dans de nombreuses toitures à Levier.

Ce contenu n'est plus disponible


Les orages ont touché la région en plusieurs phases : une première salve accompagnée de vents violents et de fortes pluie est arrivée peu après 20 heures. A Besançon quelques grêlons aussi gros que des cochonnets étaient mélangés aux averses. Ailleurs ce sont de glaçons aussi gros que des balles de ping-pong qui sont tombés du ciel. En quinze minute la menace était passée et le ciel redevenait clair.

Orages de grêle à Pugey (dans les environs de Besançon).
en fin d\


Un peu plus d'une heure plus tard, deuxième épisode orageux, bien plus violent cette fois. Cette fois-ci les grêlons sont bien plus abondants. A Levier ce ne sont plus des billes de glaces, mais des boules de 7cm de diamètre qui tombent par rafales. Un peu partout dans la région des toitures sont endomagées. C'est le cas notamment à Saint-Loup-sur-Semouse dans le nord de la Haute-Saône. Une partie de la toiture de l'église s'est envolée.

Ailleurs les trous causés par les grêlons ont entraîné des inondations. Le supermarché Casino de Sâone a les pieds dans l'eau. Il n'a pas ouvert ce matin et la direction envisage des mesures de chômage technique. A Deluz, ce sont les locaux de Primagaz attenant au site SEVESO qui sont aussi inondés.
Mais le plus impressionnant c'est peut-être le chateau de Malans qui a brulé en parti. Une des tours de cet édifice classé a pris la foudre. La toiture en feu s'est effondrée sur la construction. Les pompiers sont intervenus toute la nuit sur ce monument des environs de Pesmes en Haute-Saône.

La tour du chateau de Malans en feu photographiée ce samedi 30 juin vers 21 heures par une riveraine. / © Murielle Lamotte
La tour du chateau de Malans en feu photographiée ce samedi 30 juin vers 21 heures par une riveraine. / © Murielle Lamotte

Dans le Territoire de Belfort les orages furent aussi intenses, mais les Eurockéennes n'ont pas été annulées. Au total les pompiers ont mené plus de 200 interventions sur toute la région. Aucune victime n'a été recensée. Les dégâts sur le secteur agricole sont eux plus aléatoires.
DMCloud:443
Bilan dans l'agriculture après les orages de grêle
Les dégâts des orages sur le secteur agricole dans les environs de Besançon.

Plus d'informations à suivre ce midi et ce soir à 19 heures dans les journaux télévisés de France 3 Franche-Comté. Vous pouvez bien sur continuer à nous envoyer vos photos sur le diaporama ci-dessus. Par ailleurs la ville de Besançon a fait savoir en toute fin de matinée via son compte twitter qu'elle annulait le traditionnel pique-nique prévu Grande Rue à Besançon. Ce repas qui marque chaque année le début de l'été n'a pas lieu en raison des pluies qui tombent toujours sur la capitale comtoise.

La carte des internautes :

Afficher Les images de grêle en Franche-Comté sur une carte plus grande

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus