Trévest à Etupes : Accord avec la direction et fin de la grève

En mai 2012, Arnaud Montebourg et Pierre Moscovici, candidats aux législatives, étaient venus soutenir les salariés de Trévest. / © AFP / Frédérick Florin
En mai 2012, Arnaud Montebourg et Pierre Moscovici, candidats aux législatives, étaient venus soutenir les salariés de Trévest. / © AFP / Frédérick Florin

85 licenciements sont prévus à Etupes au mois de novembre. Les salariés de Trévest exigent de meilleures indemnisations pour ceux qui vont partir. Ils obtiennent gain de cause après 5 jours de grève.

Par Raoul Advocat avec AFP

Après 5 jours de grève, un accord a été trouvé entre les salariés et la direction de l'équipementier automobile Trévest. Les licenciés recevront une prime supra-légale commune de 4.500 euros, plus un mois et demi de salaire net et 500 euros par année d'ancienneté. Ils auront également droit à un congé de reclassement de sept mois, porté à neuf mois pour les plus de 50 ans et les handicapés.

Les salariés avaient débrayé lundi. La CGT et la CDFT jugeaient  "inacceptable" et "humiliante" une première proposition de 1.000 euros plus 400 euros par année d'ancienneté.

Sur le même sujet

Les + Lus