Rupture des digues : Les réactions à la décision du tribunal administratif

La famille Beyer attend encore de recevoir la totalité de ses indemnités. Image Philippe Arbez
La famille Beyer attend encore de recevoir la totalité de ses indemnités. Image Philippe Arbez

Une cinquantaine de familles attendent encore aujourd'hui de toucher la totalité de leurs indemnités à la suite des inondations dues à la rupture des digues en 2001. Quant aux digues, les travaux de reconstruction sont en cours. 

Par Isabelle Brunnarius

La volonté du conseil général du Territoire de Belfort de faire appel de la décision du tribunal administratif va retarder une fois de plus le versement des indemnités aux personnes victimes de ces inondations de 2001. Cette année là, en décembre, les digues des bassins de rétention de la Savoureuse et de la Rosemontoise cédaient sous la pression de l'eau. La responsabilité incombe à 90 % aux entreprises qui ont réalisé les travaux, au maître d'oeuvre et au bureau de vérification et à 10% pour le conseil général, selon le tribunal administratif. Onze ans plus tard, la cinquantaine de familles victimes touchée par ces inondations redoute de devoir patienter encore pour toucher l'intégralité de leurs indemnités. Actuellement, les travaux de reconstruction des digues sont en voie d'achèvement. 
DMCloud:5683
Rupture des digues : Les réactions à la décision du tribunal administratif
Un reportage de Clément Jeannin et Philippe Arbez

A lire aussi

Sur le même sujet

Municipales : François Rebsamen annoncera sa candidature à sa propre succession après Noël

Les + Lus