Besançon: l'hôpital Saint Jacques réquisitionné pour l'accueil d'urgence

Il y aura de nouveaux de la vie dans les couloirs de l'unité mère/enfant à Besançon ce soir. 30 lits vont accueillir des familles sans domicile fixe comme cela a été décidé ces derniers jours devant la saturation des lieux traditionnels.

L'hôpital Saint-Jacques de Besançon
L'hôpital Saint-Jacques de Besançon
Cette année Besançon est confrontée à un vrai problème, celui des familles de SDF avec enfants en bas âge qu'il faut loger en urgence. Et surtout leur trouver des lits avec plus de sécurité que celle offerte dans les foyers classiques plus adaptés aux cas d'hommes seuls.

La nuit dernière: 7 familles ont dormi dans des hôtels du centre-ville. 180 demandes d'asiles ont été formulées auprès des services de la préfecture. Un afflux qui engorge et sature les foyers d'accueil traditionnels.

140 000 euros débloqués par l'Etat.

A Saint-Jacques ce soir, les familles de roms ou de kurdes présentes depuis plusieurs semaines en ville auront donc un toit, de l'eau et de la chaleur.
Si un temps la piste d'une caserne militaire a été évoquée, le site de Saint-Jacques avait l'avantage d'être immédiatement opérationnel.

Voyez le reportage de Stéphanie Depierre et Denis Colle.
durée de la vidéo: 01 min 24
Hébergement Saint Jacques
140 000 euros ont été débloqués par l'Etat, ce qui permet d'augmenter de 53 places les structures à Besançon, dont 30 à Saint-Jacques.

Depuis un mois et le déménagement des services dans l'extension de l'hôpital Minjoz, Saint-Jacques était quasiment vide. La réquisition du bâtiment de la maternité va être un "test" grandeur nature pour les collectivités locales. En effet, à terme, il est question d'utiliser ces bâtiments pour un accueil des démunis ou la création d'une maison de retraite (voir en dessous le lien internet).

Nous vous rappelons enfin qu'il vous faut composer le 115 si vous apercevez une personne en détresse.




Saint-Jacques: le centre d'accueil et son fonctionnement
L'abri sera ouvert aux familles de 20h00 à 08h00 du matin et ce jusqu'au 31 mars 2013. Un médiateur sera présent sur les créneaux 07h00/08h30 et 20h00/22h00. Un gardiennage sera assuré pendant toute la durée de l'ouverture du Centre.

Un relais sera assuré avec l'accueil de jour organisé par l'association "La Boutique de Jeanne Antide" qui servira notamment trois repas par jour.

Les enfants en âge d'être scolarisés seront pris en charge dans les écoles de Besançon.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
solidarité
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter