Bourgogne : le personnel pénitentiaire dans la rue

Les gardiens de prison de la région Grand-Est ont manifesté contre leurs conditions de travail jeudi 22 novembre 2012. Ils menacent de bloquer des établissements pénitentiaires dans les jours qui viennent. 

Le rassemblement a eu lieu à Dijon, à l'appel de l'Union Fédérale Autonome Pénitentiaire (UNSa). Environ 250 agents venus de Bourgogne, Champagne-Ardenne, Franche-Comté, de la région Centre ou encore de celle de Strasbourg sont venus rue d'Auxonne, devant la DISP (direction interrégionale des services pénitentiaires).

Le rassemblement, qui a débuté vers 13h, avait pour but de "dénoncer une politique interrégionale passive" alors que le personnel se sent se "bafoué". Les motifs de grogne sont nombreux : le temps de travail, la réduction des budgets, la sécurité périphérique des établissements… Les personnels se plaignent aussi de l'augmentation de la violence dans les établissements pénitentiaires : "les agressions sur les agents ont augmenté de presque 35% en un an sur notre région", déclare l'UFAP.




Le syndicat dénonce aussi la gestion des détentions et notamment l'abandon des fouilles systématiques au sortir du parloir. Un bras de fer s'est d'ailleurs engagé à ce sujet au centre de détention de Joux-la-Ville, où les fouilles au corps se poursuivent malgré une décision de justice.

Après son rendez-vous avec la direction interrégionale, l'UFAP s'est dit déçue et a annoncé de prochains blocages dans les établissement pénitentiaires de la région.
 

 

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité