Assises de l'Yonne : 25 ans de prison pour le meurtrier de l'hôtel Cerise à Monéteau

Mohamed Es Salmy, qui comparaît depuis mardi 11 décembre 2012 devant la cour d'assises de l'Yonne, est accusé d'avoir tué son ex-compagne de plusieurs coups de couteau.
Mohamed Es Salmy, qui comparaît depuis mardi 11 décembre 2012 devant la cour d'assises de l'Yonne, est accusé d'avoir tué son ex-compagne de plusieurs coups de couteau.

La cour d'assises de l'Yonne a reconnu Mohamed Es Salmy  coupable de meurtre avec préméditation sur son ex-compagne

Par Muriel Bessard

La cour d'Assises de l'Yonne a donc suivi les réquisitions du procureur en condamnant Mohamed Es Salmy à 25 ans de réclusion criminelle ce mercredi 12 décembre. Elle a estimé qu'il avait prémédité le meurtre d'Angélique Grossier, assassinée de plusieurs coups de couteaux en janvier 2011. L'accusé a 10 jours pour faire appel de cette décision.

DMCloud:20761
Auxerre : 25 ans de prison pour M. Es Salmy
Nathalie Baffert aux Assises de l'Yonne


Les faits remontent au 7 janvier 2011
Ce jour-là, Angélique Grossier, 28 ans, est retrouvée morte, tuée de plusieurs coups de couteau dans une chambre d'un hôtel de Monéteau, dans l'Yonne, après un rendez-vous avec son ex-compagnon et père de son enfant. L'ex-compagnon, Mohamed Es Salmy, 34 ans, connu des services de police s'est rendu peu après. Il est mis en examen pour viol aggravé et assassinat.
Depuis, l'accusation de viol aggravé a été retirée car, même si la victime a eu des relations sexuelles avec son meurtrier avant le crime, rien ne permet de dire que ces relations n'étaient pas consenties. En revanche, la préméditation a été retenue. L'homme est donc jugé pour assassinat même si, au cours de son audition, il a parlé d'un grand trou noir et affirmé que la jeune femme était morte lorsqu'il avait repris conscience. L'avocat général avait requis 25 ans d'emprisonnement, assortis d'une peine de sûreté aux deux-tiers. 

Auxerre : procès du meurtrier d'Angélique Grossier
Avec Me Bernard Revest, avocat de la défense et Me Nathalie Daude, avocate des parties civiles

 

Sur le même sujet

Les + Lus