Après 30 ans de présence, Philips a quitté Chalon

C’était l’un des fleurons de l’industrie chalonnaise. Le site industriel de Philips à Chalon-sur-Saône, où l’on fabriquait des tubes de néon, a été revendu depuis deux semaines. Deux repreneurs ont pris la suite.

Le 3 décembre dernier, une page s’est tournée à Chalon-sur-Saône. Après Kodak, c’est un nouveau géant de l’industrie chalonnaise qui a quitté la ville. Après 30 ans de présence, 25 millions d’ampoules fabriqués dans ces murs, Philips a décidé d’arrêter l’aventure. Bien que rentable, l’entreprise a décidé un repositionnement stratégique en se consacrant au LED.

Heureusement, pas de casse sociale dans ce départ. Le site a été revendu à 2 sociétés, le montant n’a pas été communiqué. Le Néerlandais Varova récupère l’activité de fabrication de tubes fluorescents. L’Allemand MEP lui s’associe au tube.

Les 142 salariés du site ne sont donc pas impactés par cette vente. Les 2 groupes prévoient même d’embaucher une trentaine de personnes, avec également 5.7 millions d’euros d’investissement.

Enfin, Philips accompagnera durant 4 ans les repreneurs.

 

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité