Mâcon : la guerre du pain

Un boulanger mâconnais a trouvé la parade à un arrêté préfectoral qui interdit de vendre du pain 7 jours sur 7

Par Muriel Bessard

Comme dans la plupart des départements français, en Saône-et-Loire, les boulangeries, qu'elles soient artisanales ou industrielles, doivent avoir un jour de fermeture hebdomadaire. Un boulanger mâconnais a trouvé la parade en investissant dans un distributeur de pain.
Mathieu Bernollin vend donc du pain 7 jours sur 7. Mais le jeudi et la nuit, son pain c'est dans un distributeur automatique qu'on le trouve. Après avoir été attaqué juridiquement par la Fédération des boulangers de Saône-et-Loire pour avoir ouvert tous les jours sa boutique, il a choisi une autre option : l'automate. Qui semble séduire les clients qui paient leur baguette le même prix qu'à l'intérieur.

DMCloud:26045
Mâcon : un distributeur de pains
Reportage de D. Boutillet, R. Ho-a-Chuck et C. Zappala avec Paul Lauvoisard, président de l'Union départementale des boulangers de Saône-et-Loire et Mathieu Bernollin, boulanger

 

Sur le même sujet

L'école de Bellefontaine en grève et en deuil

Les + Lus