Cet article date de plus de 8 ans

Bourgogne : Météo France a levé la vigilance orange neige

1 à 2 cm de neige supplémentaires sont encore possibles, mais ne justifient pas le maintien de la vigilance orange, estime Météo France. Attention : les températures vont chuter dans la nuit du mardi 15 au mercredi 16 janvier 2013.
Attention au verglas sur les routes !
Attention au verglas sur les routes !
En Bourgogne la situation est revenue à peu près à la normale, même si les conditions restent délicates par endroits. Du côté des pompiers, on ne signalait que des interventions bénignes pour des personnes ayant glissé. A 10 h ce matin on relevait 6 cm de neige à Auxerre et 7 cm à Mâcon, indique Météo France.

Des températures très basses sont attendues dans la nuit. Mercredi matin, les températures iront de -3° en plaine jusqu'à -10° dans le Morvan. Ces températures négatives pourraient occasionner localement la formation de plaques de verglas.
Dans les 4 départements bourguignons, les services départementaux et de l’Etat sont en alerte afin d’intervenir dans les plus brefs délais. Toutes les dispositions de surveillance du réseau et de traitement préventif des chaussées ont été mises en œuvre et seront renforcées si la situation le nécessite, indiquent les 4 préfectures de la Région. Pour suivre la situation en temps réel, il est conseillé de se connecter aux sites internet des départements de Côte d'Or, de la Nièvre, de l'Yonne et de Saône-et-Loire.



Le réseau Transco perturbé en Côte d'Or

En raison des conditions météorologiques, les circuits scolaires et les lignes régulières du réseau TRANSCO (le transport en commun départemental organisé par le conseil général) qui n’ont pas circulé ce matin ne circuleront pas non plus en fin de journée. Les parents d’élèves qui avaient transmis leur numéro de téléphone portable lors de l’inscription de l’enfant aux transports scolaires, ont été alertés par SMS de ces perturbations. Ce dispositif est mis en place directement par les transporteurs. Il permet de prévenir de l’annulation des transports scolaires : elle reste une situation exceptionnelle, dictée par la priorité donnée à la sécurité routière.
Les transporteurs sont chargés de répercuter l'information aux parents, ainsi qu’aux établissements et aux communes qui ont donné leurs coordonnées.
Les lignes TRANSCO devraient être assurées normalement demain, sous réserve de l’évolution des conditions météorologiques locales.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo