• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Maternité de Decize : l'ARS ne croit pas à sa réouverture

Le nouveau directeur de l’Agence régionale de Santé (ARS) de Bourgogne s'est déclaré "plus que réservé" sur la possibilité de rouvrir la maternité de Decize.

Par M. Ba

"Quand on a suspendu cette activité en 2010, on l’a fait sur la base d’un constat : la difficulté à recruter un gynécologue. Sur la Nièvre, l’ensemble des hôpitaux a des difficultés à recruter. Ce n’est pas parce qu’on souhaite rouvrir que l’on va y arriver. Les mêmes causes vont produire les mêmes effets. Mais le bilan de la fermeture de cette maternité n’est pas négatif. Nous n’avons pas l’impression qu’il y a des problèmes particuliers dans l’accès aux maternités pour les populations de ce secteur", a expliqué Christophe Lannelongue dans une interview du Journal du Centre.

Dans un communiqué de presse commun, Christian Paul et Alain Lassus pressent l'ARS à prendre une "décision rapide sur ce projet". Le députe (PS) et le maire (PS) de Decize ne partagent pas l'analyse de Christophe Lannelongue. Ils poursuivent : "après des années de laisser-faire de la part des autorités de santé, nous demandons un examen respectueux de la situation réelle des populations concernées, et des efforts qui sont faits pour permettre une offre de soins gynécologiques et d’accouchement de qualité en proximité. Si, à ce jour des difficultés subsistent, elles doivent être identifiées, afin que les choix collectifs soient faits dans un délai n’excédant pas deux mois."

Sur le même sujet

Bourbon-Lancy : la saison est fortement compromise après l’incendie des thermes

Les + Lus