• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Un projet d'antenne-relais à Crêches-sur-Saône

L'antenne-relais prévue à Crêches-sur-Saône serait similaire à celle-ci : 20 mètres de haut / © Réseau Ferré de France
L'antenne-relais prévue à Crêches-sur-Saône serait similaire à celle-ci : 20 mètres de haut / © Réseau Ferré de France

Réseau Ferré de France déploie actuellement un réseau numérique de télécommunications. Baptisé "GSM Rail", il a pour but de fluidifier et de garantir en cas d'urgence les échanges téléphoniques propres à la SNCF. A Crèches-sur-Saône, les habitants se mobilisent contre le projet d'antenne-relais.

Par F.L.

Un pylône de 20 mètres
Les habitants de Crêches-sur-Saône ont appris l'installation d'une antenne GSM Rail par un petit panneau.
Par antenne, il faut comprendre un pylône de 20 à 25 mètres de haut, sur une base de 6 mètres carrés. Un tel dispositif sert à assurer les communications numériques entre les personnels ferroviaires, les trains et les centres de contrôle de la SNCF.
Mais ni les voyageurs ni les riverains ne pourront bénéficier d'un tel aménagement. Ces derniers s'inquiètent d'ailleurs de la dangerosité des ondes émises.

Difficile d'envisager ailleurs
Il semble difficile de pouvoir déplacer le site de la future antenne, à cause d'un risque de rupture de communication.
Les plans d'installation imposent des frontières radio comme nous l'explique un communiqué de Synérail (Synérail construit et exploite le réseau de télécommunications de la SNCF, il est détenu par Vinci, SFR, Axa Private Equit et TDF)
« Ces frontières acceptent des tolérances de position très réduites, ce qui fige donc précisément la position de certains sites. C'est ce qui se produit pour le site de Crèches-sur-Saône où la position est contrainte par des considérations de frontière d'alerte radio, imposées par le Plan d'Exploitation Ferroviaire local ».

Les associations s'organisent
Rejoint par des associations écologistes et des associations pour la sécurité sanitaire dans les technologies sans fil, les créchois vont prochainement amplifier leur action pour faire annuler ce projet, semble-t-il, avalisé par la mairie. 

Le reportage de Damien Boutillet et de Romy Ho-A-Chuck. Intervenants : Valérie Morel, Porte parole du collectif anti GSM-Rail - Céline, Membre du collectif anti GSM-Rail
Un projet d'antennes-relais à Crêches-sur-Saône
Le pylône de 20 mètres pourrait s'implanter à Crêches, pour un réseau de téléphonie dédié à la SNCF


Le Collectif "Crêches sans Ondes" se situe sur le lien suivant : http://www.petitions24.net/non_0_gsm_rail

Le site du constructeur et exploitant du Réseau de télécommunication GSM-Rail est sur le lien suivant : http://www.synerail.com/

Sur le même sujet

Côte-d'Or : la canicule fait craindre le pire aux éleveurs d'escargots

Les + Lus