Cet article date de plus de 8 ans

Le mouton charollais s'exporte dans le monde entier

Après des années de crise, le mouton charollais - originaire de Saône-et-Loire - vit une véritable renaissance. Les éleveurs bourguignons présents au Salon de l'agriculture se frottent les mains.
"Les contacts que nous prenons au Salon sont très intéressants", dit Pascal Chaponneau, président de la race du mouton charollais. "De nombreuses personnes sont intéressées par la race. Si ça continue comme ça, dans quelques années, on vivra très bien de notre production", se réjouit-il.

Les huit dernières années, qui avaient été marquées par un enchaînement de maladies, sont terminées. Les exportations ont redémarré et de nombreux pays sont demandeurs de moutons charollais. C'est le cas des pays de l'Est notamment, et de la Bulgarie plus particulièrement.

Il faut dire que le mouton charollais possède des qualités bouchères exceptionnelles. Conséquence : il est de plus en plus populaire à l'étranger. Des reproducteurs sont exportés chaque année dans le monde entier (Canada, Chine, République Tchèque, Grande-Bretagne, Suisse, Turquie…). Cette race représente près de la moitié des exportations de génétique ovine en France.



France 3 au Salon de l'agriculture

Suivez l'actualité du 50e Salon de l'agriculture en continu, du 23 février au 3 mars 2013. France 3 Paris Ile-de-France et l'ensemble des régions suivent tous les temps forts du salon : reportages, diaporamas, portraits, directs, …
Rendez-vous sur le site de France 3 Ile de France
Suivez également le salon en direct vidéo
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
salon de l'agriculture agriculture économie