Avallon, la galère pour trouver une place en crèche

Actuellement,  une cinquantaine d'enfants de moins de trois ans attend une place dans l'une des deux crèches avallonnaises. Une situation tendue qui alimente le débat sur une éventuelle gestion intercommunale des crèches

Alors que cette gestion intercommunale est souhaitée par Jean-Yves Caullet, maire socialiste d’Avallon, l’UMP Pascal Germain, qui préside la Communauté de Communes de l’Avallonnais,  refuse de prendre en charge la compétence « petite enfance », en participant toutefois aux frais de fonctionnement des deux crèches d'Avallon.
A terme, cette tension sur les places en crèche est néanmoins susceptible de diminuer grâce à une légère  augmentation de la capacité d’accueil de la crèche Galipette et surtout à la création d’une nouvelle structure  de 16 places à Sauvigny-le-Bois. Enfin, l'accueil en maternelle des deux ans et plus à partir de la rentrée 2013 contribuera également à améliorer la situation.