Auxerre - Dijon (J-3) : AJA, y-a-t-il un effet Casoni ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par Christophe Tarrisse
L'arrivée de Bernard Casoni s'est accompagnée d'une première victoire après des semaines sans succès
L'arrivée de Bernard Casoni s'est accompagnée d'une première victoire après des semaines sans succès

C'est ce vendredi 29 mars à 20h au Stade de l'Abbé Deschamps que se déroulera le derby entre l'AJ Auxerre et Dijon FCO. Relégué dans le ventre mou sans réel espoir de monter, Auxerre cherchera à confirmer son redressement. L'effet Bernard Casoni ?

Depuis le 2 décembre, il est le nouveau boss de l'AJ Auxerre. En quelques mois, Bernard Casoni a imposé sa patte et sa méthode sur le club : "travail, jeu et humilité". Il avait surtout pris le club aux tréfonds du classement et lui a redonné une certaine tranquillité sportive. En arrivant sur les bords de l'Yonne, le technicien n'était pas angoissé par la tache qui l'attendait : "Je pense qu'il y a un groupe de qualité. Mon boulot sera de le rendre plus performant. Ces joueurs étaient il y a deux ans en Ligue des champions, ils n'ont pas perdu leurs qualités. Il s'agira de leur redonner confiance et de continuer le travail qui a été fait jusqu'à présent"

Et les résultats lui ont donné raison. En 16 matchs de championnat, son prédécesseur, Jean-Guy Wallemme avait récolté 1.11pt/match, Casoni en 13 rencontres en a lui glané 1.69 pt. Une différence de style. Casoni a relancé des jeunes (Sanogo, Ntep) et tente de changer l'attitude de ses joueurs. Moins permissif, plus directif, l'entraîneur, réputé fort en gueule, ne se laisse pas dicter sa loi. Il prône des valeurs offensives : "Que nous rencontrions le leader ou la lanterne rouge, que nous soyons 16ème ou 8ème, je ne change pas mes principes de base, ma philosophie de jeu. Les joueurs ne doivent privilégier aucun match."

Son gros chantier de travail reste la défense. S'il a réinstallé Sorin dans les buts, il tâtonne toujours dans son arrière-garde bien trop laxiste à son goût. La défense version Wallemme a encaissé 23 buts contre 20 pour celle de Casoni, c'est bien toujours le gros problème de l'AJA. Il n'a pour l'heure pas trouvé de solutions. 

Conséquence, Auxerre est toujours l'avant-dernière défense de Ligue 2. Une statistique intenable pour prétendre à mieux que cette 9ème place en championnat. Mais pour stabiliser une défense, il faut du temps et de l'entraînement. Plutôt jeune, l'arrière-garde auxerroise aura bien besoin des conseils de l'ancien lateral Casoni pour se renforcer et gagner en maturité.

Distancée à 11 points du podium à 9 journée de la fin, l'AJ Auxerre n'attend plus grand chose de cette fin de championnat et guette plutôt l'extra-sportif. Casoni lui sera encore sur le banc auxerrois la saison prochaine, son contrat courant jusqu'en juin 2014. Il vivra vendredi son premier derby de Bourgogne. Un "Bourgnico" que n'a jamais perdu l'AJA. Avec 3 victoires (dont deux à Gaston Gérard et une qualif en Coupe de la ligue cet été) et un nul , Auxerre a souvent contrecarrer les plans dijonnais. Ça tombe bien vendredi, c'est le DFCO qui joue le plus gros, toujours dans la course pour la montée, les Dijonnais devront gagner pour continuer à rêver...

A suivre ce soir dans le 19/20, un reportage sur la méthode Casoni !

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.