Cet article date de plus de 8 ans

Beaune : le film "Hijacking", primé à Valenciennes la semaine dernière, est en compétition

Un film est-il déjà le favori du prochain festival du film policier à Beaune ? A une semaine de l'événement, la question se pose. "Hijacking", un film danois, a en effet reçu tout récemment le Grand Prix du "Festival 2 cinéma" à Valenciennes, le 24 mars 2013. Richard Anconina présidait le jury.
Le "Festival 2 Cinéma" de Valenciennes a décerné son Grand Prix 2013 au film "Hijacking".
Le "Festival 2 Cinéma" de Valenciennes a décerné son Grand Prix 2013 au film "Hijacking". © France 3 Nord
Il n'est pas rare de retrouver un même film engagé dans la compétition officielle de plusieurs festivals. C'est le cas en ce moment du film danois "Hijacking", de Tobias Lindholm, qui vient de recevoir le Grand Prix du "Festival 2 Cinéma" à Valenciennes il y a quelques jours (la cérémonie de clôture s'est déroulée le 23 mars dernier), et qui fait également partie de la sélection officielle du prochain Festival international du film policier de Beaune

Est-ce autorisé ? Oui. Voyez ce qui est écrit dans le règlement du festival de Beaune :

"Afin de pouvoir participer au 5e Festival International du Film Policier de Beaune, les films devront remplir les conditions suivantes :
- être des longs métrages de fiction, ayant une durée supérieure ou égale à 75 minutes.
- avoir été tournés en 35mm ou en numérique. Les films tournés en numérique qui seront sélectionnés devront être diffusés sur support DCP, HDCam Pal ou Betacam Digitale Pal.
- n’avoir participé à aucune manifestation cinématographique importante en France et/ou en Europe (à l’exception des marchés du film), sauf décision contraire du Directeur du Festival."


En clair, si le film n'a participé à aucun autre festival français ou européen auparavant, c'est mieux, mais si ce n'est pas le cas, le directeur peut décider arbitrairement de l'inclure quand même dans la compétition. Ce qui revient à rendre cette condition totalement inutile... 

Autre point étonnant, à Valenciennes, le comédien Richard Anconina présidait le jury. Et le même Richard Anconina sera aussi à Beaune, cette fois comme simple membre du jury. Il va donc devoir redonner son avis sur le même film (en l'occurence celui pour lequel il a voté à Valenciennes, puisque "Hijacking" a reçu là-bas le Grand Prix à l'unanimité), à quelques jours d'intervalle. Pour le directeur du "Festival 2 Cinéma" de Valenciennes, Jean-Marc Delcambre, cela ne pose pas de problème particulier : "un festival, c'est le jugement sur une sélection de films à un instant T. Même si Hijacking a reçu le Grand Prix à l'unanimité chez nous, ça ne veut pas dire qu'il sera récompensé à Beaune, dans une sélection totalement différente. Et même si Richard Anconina soutenait de nouveau ce film, ce qui n'est pas certain, peut-être aussi que les autres membres ne partageront pas son sentiment. Tout dépend des sensibilités !"

Pour Jean-Marc Delcambre, au contraire, le fait que "Hijacking" soit de nouveau projeté en compétition à Beaune, dans la foulée de son festival, est une bonne nouvelle : "les bons films ne sont pas légion, beaucoup sont bloqués pour les grands festivals (Cannes, Venise, Berlin), et on préfère donc montrer un film excellent même s'il a déjà été projeté quelque part, plutôt qu'un navet. C'est la sélection des films qui fait, à terme, la notoriété d'un festival. D'autre part, les bons films sont faits pour être vus, et si ça peut permettre au grand public de s'intéresser à ce film danois, c'est très positif."
Trailer du film "Hijacking", de Tobias Lindholm

Public Système Cinéma (l'organisateur du festival international du film policier de Beaune) n'a appris la sélection à Valenciennes du film "Hijacking" qu'au dernier moment, et n'a pas l'intention de le retirer de la compétition.

Mais tout le monde sait aujourd'hui qu'un membre du jury beaunois a aimé (puisque déjà récompensé) un film en compétition, et ce avant même le début du festival. A Valenciennes, la semaine dernière, "Hijacking" a mis tout le monde d'accord. Insuffisant pour considérer la compétition comme faussée, mais cela donne peut-être un premier indice sur le futur palmarès... 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
festival du film policier de beaune cinéma culture